Bordeaux Attitude

Edition du 02/10/2018
 

Château HAUT-SAINT-CLAIR

Sommet

Château HAUT-SAINT-CLAIR


Petit vignoble de 6 ha en appellation Puisseguin – Saint Emilion planté sur croupes et plateau de structure argilo calcaire. L’encépagement est marqué par de vieux cabernets francs (Bouchets) de plus de 50 ans, 25 % environ, et les merlots noirs dont les âges s’étalent entre 3 et 60 ans. La situation de ce vignoble accidenté donne des vins riches, puissants et aromatiques. La technique est apportée avec précision : effeuillage ponctuel, raisins triés avant et après égrappage, sélection des jus, mis en cuve sans foulage. La fermentation et la macération sont étalées sur un mois environ, la régulation des températures et les dégustations sont les outils utilisés pour l’obtention des cuvées. Après fermentation malolactique , les vins sont décantés et mis en barriques. Le tiers des fûts est renouvelé chaque année. L’élevage en bois s’échelonne sur 10-12 mois selon les millésimes. Les assemblages définitifs s’effectuent en cuve inox avant la mise en bouteilles. Millésimes disponibles : 2006, 2012, 2014, 2015 et 2016. Château Haut Saint Clair représente notre Sélection. Le fruit du millésime avec l’alliance d’un élevage en barriques de chêne français. Moulin Saint Clair, notre cuvée Tradition, montre le fruit dans son amplitude accompagné d’une note légèrement boisée.

   

Château HAUT-SAINT-CLAIR

Yannick et Andrea Le Menn
1, Saint-Clair
33570 Puisseguin
Téléphone : 05 57 74 66 82

Email : chateau.haut.saint.clair@orange.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/chateauhautsaintclair




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château DARIUS


Un vignoble de 6 ha 60 sur sols argilo-calcaires. Agriculture raisonnée.  Voilà un excellent Saint-Émilion GC Darius 2015, récompensé d’une médaille d’Or au concours de Mâcon, harmonieux, dense, au bouquet subtil, qui développe une bouche délicate, où la mûre s’associe à la framboise bien mûre, aux tanins bien enrobés. Le 2014, 60% Merlot, 40% Cabernet franc, au nez subtil où dominent le cuir, la cerise et les épices, un vin velouté et riche, d’une belle persistance et de très bonne garde. Le 2013, charmeur, généreux, coloré, au nez dominé par l’humus et les petits fruits rouges, est savoureux en bouche, à prévoir sur un lapin chasseur ou un gigot d'agneau boulangère. Le 2012, 60% Merlot, 40% Cabernet franc, riche en couleur, tout en nuances aromatiques en bouche, où se mêlent la griotte et l’humus, ample et fondu, aux tanins savoureux, un vin qui mêle finesse et structure. Le 2011, charpenté et équilibré, parfumé (griotte, humus...), un vin intense au nez, plein en bouche, velouté, bien classique du millésime, d'un beau rouge profond.

Michel et Odette Pommier - GFA Des Pommier

33330 Saint-Laurent-des-Combes
Téléphone :06 24 38 06 83
Email : gfadespommiers@orange.fr

Château HAUT FERRAND


Il y a 80 ans, Fernand Gasparoux, corrézien de souche et alors négociant en vins à Libourne, fit l’acquisition d’une propriété viticole de 4 ha dans une petite appellation d’origine contrôlée, Pomerol, qui ne possédait pas encore sa notoriété actuelle. Son nom, Château Ferrand, provient de la présence abondante de crasse de fer dans son sous-sol. Les investissements soutenus et réguliers opérés depuis 30 ans permettent de disposer actuellement de locaux de vinification et d’élevage du vin des plus modernes. Le cuvier climatisé est équipé de cuves Inox thermo-régulées rendant possible les différentes étapes qui conduisent du raisin au vin : macération, fermentations, extraction en utilisant les techniques de vinification les plus modernes, les plus performantes et les plus sûres. Quelque 250 barriques de chêne renouvelées par tiers chaque année permettent au vin de vieillir durant 12 à 18 mois en fonction des millésimes. Un espace a été aménagé dans les chais pour recevoir nos clients dans des conditions plus accueillantes. Egalement aménagement des cuviers.” Hormis une perte de 55%, sur le Château Haut-Ferrand (45 hl/ha pour le Château Haut-Ferrand, 23 hl/ha pour le Château Ferrand), Henry Gasparoux est satisfait de la récolte, le millésime 2017 est fruité, coloré, avec des degrés plus faibles que le 2016 (13°) et se situe qualitativement entre le 2015 et le 2016. Seuls les 2016 sont proposés à la vente en 2018. Des travaux d'agrandissements sont prévus pour agrandir la salle de dégustation. Vous allez aimer ce Pomerol 2015, marqué bien sûr par son Merlot très prédominant (80%, le reste en Cabernet franc, situés au centre et au nord du plateau de Pomerol, les sols sont composés de graves et d'argiles), élevé 18 mois en fûts de chêne renouvelés par tiers tous les ans, puissant mais tout en délicatesse, très parfumé, avec des senteurs de cerise, d’un beau rouge profond, concentré, ample, velouté et fruité en bouche, avec des tanins souples et enrobés, à prévoir, par exemple, sur des suprêmes de foies de volaille ou un paté chaud de canard sauvage en croûte.

Henry Gasparoux et Fils
Chemin de la Commanderie
33500 Libourne
Téléphone :05 57 51 21 67
Email : contact@chateau-ferrand.com
Site personnel : www.chateau-ferrand.com

Château le TUQUET


Classé Premier Grand Vin. Domaine de 120 ha (40 ha de vignes d’un seul tenant), dont l’implantation du vignoble et des bâtime­nts figure déjà sur les cartes royales de Belleyme au début du XVIIIe siècle. Autour d’une jolie chartreuse, édifiée en 1730 et embellie par Victor Louis, s’organisent des bâtiments d’exploitation en cour carrée dont la configuration classique a pu être préservée. Ce château est la propriété de la famille Ragon depuis 1963. D'importants travaux ont été faits dans les chais par la suite: 3 200 hl de cuverie Inox supplémentaires, un chai à barriques, thermorégulation de l'ensemble de la cuverie et climatisation des locaux de stockage. Le Château Le Tuquet a subi un gel extrême (98%), nous précise Alice de la Haye, toutefois, les raisins non touchés ont eu une maturité étonnante, un beau fruité, ce sera un millésime séduisant et agréable à boire. Ventes en 2018 : les 2016, 2015, 2014, 2012 et 2011. Superbe Graves rouge 2015, marqué par ces senteurs très spécifiques de fumé, riche en couleur, au nez délicat où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, de bouche puissante, avec des nuances de groseille et de truffe, aux tanins soyeux, charnu comme il se doit. Le 2014, bien caractéristique de ce que doit être un vin de cette appellation, au nez présent avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, aux tanins puissants, gras en bouche, d’une très jolie finale. Excellent 2012, gras et corsé, de bouche pleine. Le Graves blanc 2016, élevage en cuves sur lies, avec cette fraîcheur florale doublée de senteurs fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées, développe une bouche délicate et vive, un vin tout en nuances, typé, avec ces connotations où s’entremêlent les fruits blancs mûrs, les épices et les fleurs fraîches, de bouche intense. Le 2015 est un vin alliant finesse et structure, une belle rondeur et un bouquet aux connotations de petites fleurs blanches et d’agrumes, de bouche riche, longue, parfait sur une tarte aux asperges et saumon ou une truite aux amandes.

Paul Ragon et Alice de la Haye
18, route des Landes
33640 Beautiran
Téléphone :05 56 20 21 23
Email : letuquet@orange.fr

CHATEAU MACQUIN


Le Château Macquin s'étend sur une superficie de 30 hectares plantés à 80 % de Merlots, 10% de Cabernets-sauvignon et 10 % de Cabernets-francs. Ses sols sont argilo-calcaires et son terroir remarquable par son exposition et sa composition lui permettent de produire des vins souvent plus estimés que beaucoup de grands crus de Saint-Emilion. Le vignoble compte 5500 pieds de vignes à l'hectare dont l'âge moyen varie de 15 à 60 ans. Il est enherbé au milieu du rang pour diminuer la production et augmenter la qualité des sols en développant l'humus naturel. Le cuvier qui date de 1885 a été entièrement réaménagé dans les années 80. Tout en conservant les cuves en chêne, doublées d'inox, Denis Corre-Macquin a fait construire une cuverie moitié acier inoxydable, moitié béton. Les températures de fermentation sont contrôlées par un système de thermorégulation automatisée et la vinification surveillée par deux oenologues réputés. Denis Corre-Macquin accorde un intérêt tout particulier à la culture de la vigne; un intérêt écologique et constant qui est le premier et indispensable maillon, à ses yeux, pour l'élaboration d'un grand cru. Aujourd'hui,on oublie trop souvent que l'excellence d'un vin commence avec une vigne saine et épanouie. Afin d'améliorer encore la qualité de notre production, les vendanges s'effectuent à la machine depuis 1980. Car en choisissant précisément la date de début des vendanges de chaque parcelle et en adaptant le ramassage à la pluviométrie, le raisin arrive au cuvier le plus rapidement possible, dans un état parfait de maturité. Il est ensuite trié sur deux tables de tri avant d'être mis en cuve. Après une longue macération, le vin est écoulé et mis en cuve puis en barriques. Le chai abrite 246 barriques de chêne remplacées par tiers tous les ans. Le vin repose de douze à dix huit mois en barriques avant d'être mis en bouteilles où il attendra au moins dix ans pour être dégusté à son apogée.

Denis Corre-Macquin

33570 Montagne
Téléphone :05 57 74 64 66
Télécopie :05 57 74 55 47
Email : chateaumacquin@wanadoo.fr
Site : chateaumacquin
Site personnel : www.chateau-macquin.com


> Nos dégustations de la semaine

Clos JEAN


Au sommet de son appellation. La famille exploite deux propriété́s : Clos Jean et Château de Rondillon depuis 7 gé́nérations. Les deux vignobles situés sur les coteaux au centre de l?appellation Loupiac offrent une topographie et une exposition sud sud-ouest de tout premier plan. Les cé́pages classiques (Sé́millon, Sauvignon et Muscadelle) offrent des vins d?une belle complexité́ en bouche. Vendanges manuelles par tris successifs, vinification avec maîtrise des tempé́ratures, élevage en cuves avec lé́ger passage en barriques... Clos Jean est un vignoble de 20 ha (80% Sémillon, 20% Sauvignon). Dans cette belle chartreuse du XVIIIe siècle, avec une cour intérieure, l?ambiance est reposante et sereine. Les chais sont très traditionnels de cette région, où̀ l?authenticité du début du XXe siè̀cle cô̂toie le modernisme du XXIe siè̀cle.
Voilà un superbe Loupiac Clos Jean 2015, où̀ s?entremêlent des nuances de miel, d?abricot confit et de brioche, d?une douce onctuosité, un vin ample, classique, aux nuances de coing, de miel et de fruits confits en bouche, qui mêle finesse et structure et s?associe, notamment, à un veau à la crème ou des Saint-Jacques aux poireaux.
Le Loupiac Petit Clos Jean 2015 est plus vif, vraiment excellent, tout en bouche, avec ces nuances de pomme et de fumé́, mêle suavité et finesse, est à̀ prévoir, lui, avec un riz au lait ou une soupe d'abricots. Goûtez le Sublime de Clos Jean 2011, concentré, complexe et velouté, au nez de rose, intense au nez comme en bouche, légèrement miéllè, très riche et très fin à la fois, et le Bordeaux rouge Clos Jean 2015, corsé, de belle robe soutenue, tout en bouche, fin et charnu à la fois, avec des arômes de fruits mûrs, classique de ce beau millésime.

Josselin Bord

33410 Loupiac
Tél. : 05 56 62 99 83
Email : vignobles.bord@wanadoo.fr
www.vignoblesbord.fr


Château PANCHILLE


Ce propriétaire passionné n?a pas perdu son temps en réalisant de nombreux investissements : mise aux normes du traitement des effluents viti et vinicole, achat de nouvelles cuves Inox de 90 hl, volumes plus petits qui permettent de vinifier séparément les parcelles et offrent plus de choix pour les assemblages, automatisation de la régulation de température, restructuration du vignoble d?une parcelle de 1 à 2 ha tous les 4 à 5 ans. Le Château Panchille est engagé dans la démarche du SME des vins de Bordeaux.
Beau Bordeaux Supérieur 2015, alliant rondeur et charpente, marqué par la prune et la griotte, légèrement poivré comme il le faut en finale, qui se goûte remarquablement. Le Bordeaux Supérieur cuvée Alix 2015, Merlot 90%, Cabernet franc 10%, 6 mois en cuves et 12 mois en fûts de chêne, aux tanins présents, riche et intense en bouche, marqué par son Merlot, au parfum de cerise et de sous-bois, est dense, charmeur, parfait avec un gigot de printemps aux légumes ou un foie de veau poêlé. Excellent Bordeaux blanc de Fernand 2016, vieilles vignes de Sé́millon 60% et Sauvignon 40%, d?une finale longue aux agréables notes d?agrumes, de bouche vive comme le Bordeaux rosé, à la fois sec et friand, très fruité. Remarquable Graves de Vayres rouge 2015, corsé comme on les aime, gras, bien complexe, harmonieux, aux connotations épicées, alliant une bonne base tannique à une

Pascal Sirat

33500 Arveyres
Tél. : 05 57 51 57 39 et 06 17 49 77 63
Email : info@chateaupanchille.com
www.chateaupanchille.com


Château VILLEGEORGE


Marie-Laure Lurton dirige ses propriétés avec passion, s?attachant à élever des vins typés, loin des modes des vins ultra boisés.
?La traçabilité est totale tout au long de notre filière de production, précise-t-elle, qui est soumise à des contrôles réguliers de la vigne à la bouteille. Nous sommes audités par l?association Terra Vitis afin de maintenir notre certification : chaque année, un auditeur de l?association vérifie que nous répondons à tous les points du cahier des charges et au moins une fois tous les cinq ans, c?est un expert externe, de l?Afnor, qui réalise ce contrôle (Terra Vitis). Depuis 2003, nous avons toujours passé avec succès tous ces examens.
D?autre part, depuis Juillet 2011, nous sommes engagés dans une démarche collective ISO 14001 (norme environnementale). Cette démarche a été mise en place par le CIVB afin que la grande majorité des propriétés viticoles du bordelais réponde à cette norme. Les Châteaux de Villegeorge et La Tour de Bessan font partie de la première association du SME des vins de Bordeaux certifiés ISO 140001 depuis Juillet 2013.?

Les visites (dégustation, œnotourisme...) se font au Château Tour de Bessan (ainsi qu?à Villegeorge), où la réhabilitation d?un bâtiment de 1934 , a permis l?installation d?un cuvier ergonomique, d?un chai à barriques et d?une salle de dégustation. Cet édifice contemporain, réalisé avec goût par l?architecte toulousain Vincent Defos du Rau, témoigne du dynamisme du domaine ainsi que de son ambition qualitative.

Il y a ce Haut-Médoc Château de Villegeorge Cru Bourgeois, (74% Merlot et 26% Cabernet-Sauvignon), et vignes de 25 ans en moyenne, élevage en barriques pendant 12 mois selon le millésime et Terra Vitis (12,30 ha sur graves pyrénéennes (Cabernet-Sauvignon et Merlot). Le 2013 est équilibré et souple, un vin charnu, avec des arômes fondus de sous-bois et de cassis, il présente des tanins soyeux mais bien présents. Très typé, le 2008 est corsé, riche en couleur comme en matière, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample, très classique de ce millésime.

Le Margaux Tour de Bessan Cru Bourgeois 2013, 28,10 ha sur graves pyrénéennes, Merlot et Cabernets pratiquement à égalité, élevage en barriques pendant 12 mois selon le millésime..., aux connotations de griotte cuite et de sous-bois, dégage des tanins amples. Le 2012, 56% Merlot, 43% Cabernet Sauvignon et 1% Cabernet franc, vignes de 25 ans en moyenne, Terra Vitis, sent les petits fruits cuits, mêlant puissance, typicité et souplesse, de robe grenat soutenu, très aromatique en bouche, aux tanins très équilibrés, classique et prometteur. Le 2011 se goûte très bien, bien typé du millésime, un vin dense au nez comme en bouche, alliant distinction et charpente, aux tanins soyeux, comme ceux du 2010, qui monte en puissance, de belle matière, au nez puissant de cassis, de musc et fumé, complet, avec des notes en bouche de fruits surmûris, de cuir et d?épices, persistant. Le 2009 est dans la lignée, à dominante de pruneau et de cannelle, de belle robe pourpre, aux tanins présents qui commencent à se fondre.

Marie-Laure Lurton
17, chemin de Villegeorge
33480 Avensan
Tél. : 05 56 58 22 01
Fax : 05 56 58 15 10
Email : contact@marielaurelurton.com
www.marielaurelurton.com



> Les précédentes éditions

Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017

 



Château Les GRAVES


Château de PANIGON


Château HAUT-MACÔ


Château LANIOTE


Château BRAN de COMPOSTELLE


Château Le MEYNIEU


Château LAGARDE


Château PLANTIER ROSE


Château des ARNAUDS


Château de MAUVES


Château BÉCHEREAU


Château CASTERA


Château LUCHEY-HALDE


Château BOUSCAUT


Château HAUT FERRAND


Château VIEUX RIVALLON


Château LESPAULT-MARTILLAC


Château BOIS CARRÉ


Château FOURCAS-DUPRÉ


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Château FONTESTEAU


Château DARIUS


Château PONTAC-MONPLAISIR


Vignobles GONFRIER


Château La GRACE FONRAZADE


Domaine de CHEVALIER


Château CROQUE MICHOTTE


Château BEYNAT


Château BOSSUET


Château La FLEUR CRAVIGNAC


Château La MOULINE


Château PONT LES MOINES


Château MAZERIS


CLOS DES LUNES


Clos TRIMOULET



CEDRIC CHIGNARD


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


DOMAINE GERARD TREMBLAY


DOMAINE ALARY


CHARLES SCHLERET


CHATEAU LA GALIANE


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


H. DARTIGALONGUE ET FILS



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales