Bordeaux Attitude

Edition du 08/01/2019
 

Château Croque-Michotte

Sommet

Château CROQUE MICHOTTE


“Le Château Croque-Michotte est une propriété familiale acquise en 1906 par mon arrière-grand-père, Samuel Geoffrion, explique Pierre Carle. Il se situe dans la partie ouest de Saint-Émilion sur des graves et des sables anciens charriés par la rivière l’Isle. Nous sommes entourés de différentes propriétés de Pomerol. Les 13,67 ha se composent de 74% Merlot, 25% Cabernet franc et 1% de Cabernet-Sauvignon. Nous sommes situés tout proche de Petrus et de Cheval Blanc, sur le plateau qui domine la vallée de la Dordogne. Nous faisons volontairement de petits rendements entre 25 et 35 hl/ha pour obtenir des vins minéraux et de garde. La nature a ses caprices, je fais avec. Je ne mets pas d’engrais, pas de potasse, j’obtiens des vins avec une acidité élevée ce qui me permet de mettre moins de sulfite. Je veux produire des vins de terroir c’est ce que je recherche avant tout. Un vin de garde peut être agréable à déguster dans sa jeunesse pour son côté fruité, ensuite apparaissent des arômes tertiaires que les gens adorent. Plus le vin est concentré, et plus c’est un vin de garde qui conservera ses arômes qui évolueront bien avec le temps. Depuis 1993, lorsque je suis arrivé à Croque-Michotte, je pratique l’agriculture biologique, comme le faisait mon arrière-grand-père, nous nous sommes équipés de matériel plus moderne, mais la démarche reste la même. Depuis 1999, nous sommes certifiés Ecocert, en Agriculture Biologique. Nous goûtons les raisins pour déterminer le passage des vendangeurs, nous attendons toujours la parfaite maturité, c’est primordial ! Cela fait plusieurs années que nous pratiquons le tri optique afin d’être plus précis. Nous ne faisons entrer dans les cuves que le meilleur. Nous ensemençons la vendange avec des bonnes bactéries qui arrivent congelées et qui vont concurrencer les mauvaises, nous “occupons le terrain”. Cela permet d’attendre le travail des levures sans que le jus s’oxyde. Nous obtenons ainsi une plus grande pureté et netteté du fruit. Nous vinifions en cuves et commençons les fermentations malolactiques avant les fermentations alcooliques, cela s’entrecroise. L’avantage est d’avoir moins de sulfites. Nous faisons quelques lots de vinification intégrale en faisant les fermentations en barriques. Je trouve que l’on a une meilleure intégration du bois au cours de l’élevage. L’élevage est de 12 à 14 mois en barriques de chêne français de chauffe moyenne. Grâce à notre grand terroir, nous ne faisons que du grand vin. Notre millésime 2007 a reçu une médaille d’Or au Challenge international du vin, le 2009 est un grand millésime, il ne nous reste qu’un petit lot pour les clients particuliers, le 2011 est un millésime assez fruité, médaille de Bronze à Mâcon. Le 2012 se goûte très bien, il a obtenu une médaille d’Or au Challenge international du vin. Quant au 2014, il est très agréable avec une bonne assise tannique, un vin bien concentré, de robe grenat aux reflets rubis, au nez, notes de grillé et d’épices douces, arômes de cerise, de mûre qui évoluent vers le pruneau et le kirsch. Un vin velouté, très élégant, assez féminin avec en finale, des notes complexes minérales, de sous-bois et de truffe. Le 2015 est un grand millésime, je n’ose dire le millésime du siècle… un vin qui a tout pour lui. Notre terroir a régulièrement alimenté en humidité les vignes qui n’ont pas souffert de la sécheresse. Vin au fruit très pur et très net, beaucoup de concentration. Je prolonge un peu l’élevage en barriques car il le mérite. Le 2016 a été sauvé par la qualité extraordinaire des Cabernets francs bien mûrs qui étaient exquis. Lors de prochaines plantations, je vais augmenter le pourcentage de Cabernet franc. L’âge moyen des vignes est d’une cinquantaine d’années. Nous avons beaucoup de clients particuliers, mais nous demeurons aussi très fidèles à la Place de Bordeaux. Notre vin se retrouve sur les très belles tables de restaurants et chez les meilleurs cavistes.”

   

Château Croque-Michotte

Pierre et Lucile Carle

33330 Saint Emilion
Téléphone : 05 57 51 13 64

Email : chateau@croque-michotte.fr





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château PASCAUD


Le Château Pascaud a rejoint en 2017 la belle exploitation familiale des Vignobles Jalousie Beaulieu. Cette transition s’est effectuée en douceur, puisqu‘elle fait suite à 20 ans de fermages auprès de l’ancien propriétaire, Bernard Avril. Philippe Person, œnologue, mène passionnément cette exploitation des Vignobles Jalousie Beaulieu depuis 1995. Il poursuit pour la cinquième génération cette histoire de famille qui a commencé en 1910 avec 20 ha pour atteindre aujourd’hui 160 ha. Le Vignoble Pascaud représente 27 ha sur un terroir argilo-calcaire planté à 4 600 pieds/ha. Le mode de culture est raisonné et applique les normes du SME (Système Management Environnemental) en vue de la certification environnementale ISO 14 001 sur l’année 2018. La vinification est traditionnelle tout en bénéficiant des techniques les plus modernes et d’un suivi parcellaire pour optimiser les vendanges à maturité. Beau Bordeaux Supérieur 2015, 100% Merlot, de bouche classique, intense, aux notes de cassis mûr et de fraise des bois, tout en arômes et structure, d’une belle ampleur, un vin corsé, très bien élevé. Le 2014, aux notes de cassis et de framboise, aux tanins ronds, est un vin ample et bien classique.

Scea Jalousie-Beaulieu - Famille Person
1, Chemin La Jalousie
33133 Galgon
Téléphone : 05 57 74 30 13
Email : jalousie.beaulieu@orange.fr
Site personnel : www.jalousie-beaulieu.com

Château LAFLEUR du ROY


Un domaine situé à 60 m d’altitude, exposé sud-ouest, avec des vieilles vignes d’environ 40 à 45 ans, et encépagement à prédominance de Merlot noir (85%), de Cabernet franc (10%) et de Cabernet-Sauvignon (5%). Le vignoble bénéficie d'un sol de sable graveleux comportant une sous-couche abondante d'alios, appelée plus couramment dans la région “crasse de fer”. Le vignoble n'est pas désherbé chimiquement mais travaillé régulièrement. Enfin, dans le souci de préserver la qualité de nos vins, les vendanges sont intégralement faites à la main, avec égrappage total. Les Châteaux de la famille Dubost ont été créés dès 1957 par Pâquerette et Yvon Dubost, ancien maire de Pomerol, fin connaisseur de l'histoire de la commune. Aujourd'hui, c'est Laurent Dubost, leur fils, diplômé d'école d'agriculture, qui gère l'exploitation. Grâce à son travail et celui de son équipe, il place ses vins au tout premier plan de leur appellation respective : Château Lafleur du Roy à Pomerol, Château Bossuet en Bordeaux Supérieur, Château La Vallière à Lalande-de-Pomerol et Château Pâquerette en Bordeaux Blanc Sec. Laurent Dubost nous indique que la récolte 2017 a été réduite en raison des conditions atmosphériques dans les 3 appellations : Bordeaux Supérieur, Pomerol et Lalande-de- Pomerol (22 hl/ha). Qualitativement, le millésime 2017 est bien réussi, il est rond, fruité et se rapprocherait des 2009 et 2012. Sur le marché en 2018 : un peu de 2013, 2014, 2015 et 2016 en Juillet. Il propose en primeur le 2017 en Mai-Juin. Son Pomerol 2015, issu d’un terroir typique de sable graveleux comportant une sous-couche de crasse de fer (alios), avec des arômes de fruits noirs et d’épices, est un vin aux tanins veloutés de bouche ample et parfumée, tout en finale, généreux et persistant, de jolie structure.  Le 2014 est de couleur intense, au nez puissant marqué par des notes de fruits très mûrs (groseille, griotte) et de fumé, est dense et puissant en bouche. Le 2013 est tout en charme, souple, avec des notes de groseille surmûrie, bien corsé, bien ferme en bouche. Même propriétaire que le Bordeaux Supérieur Château Bossuet.

Laurent Dubost
Catusseau
33500 Pomerol
Téléphone :05 57 51 74 57
Email : sarl.dubost.l@wanadoo.fr
Site personnel : fr.chateaux-dubost.com

Château DARIUS


Un vignoble de 6 ha 60 sur sols argilo-calcaires. Agriculture raisonnée.  Voilà un excellent Saint-Émilion GC Darius 2015, récompensé d’une médaille d’Or au concours de Mâcon, harmonieux, dense, au bouquet subtil, qui développe une bouche délicate, où la mûre s’associe à la framboise bien mûre, aux tanins bien enrobés. Le 2014, 60% Merlot, 40% Cabernet franc, au nez subtil où dominent le cuir, la cerise et les épices, un vin velouté et riche, d’une belle persistance et de très bonne garde. Le 2013, charmeur, généreux, coloré, au nez dominé par l’humus et les petits fruits rouges, est savoureux en bouche, à prévoir sur un lapin chasseur ou un gigot d'agneau boulangère. Le 2012, 60% Merlot, 40% Cabernet franc, riche en couleur, tout en nuances aromatiques en bouche, où se mêlent la griotte et l’humus, ample et fondu, aux tanins savoureux, un vin qui mêle finesse et structure. Le 2011, charpenté et équilibré, parfumé (griotte, humus...), un vin intense au nez, plein en bouche, velouté, bien classique du millésime, d'un beau rouge profond.

Michel et Odette Pommier - GFA Des Pommier

33330 Saint-Laurent-des-Combes
Téléphone :06 24 38 06 83
Email : gfadespommiers@orange.fr

CHATEAU DE CHANTEGRIVE


Grâce aux patients efforts de remembrement accomplis par Françoise Lévêque depuis quarante ans, le Château de Chantegrive est devenu un superbe vignoble doté d'excellents terroirs constitués de graviers roulés mélangés à des sables fins s'appuyant sur une structure argilo-calcaire. Les vignes de plus de 30 ans d'âge sont plantées en majorité sur des terrasses et de légères croupes orientées au sud et bénéficient d'un excellent ensoleillement et d'une bonne ventilation. Des atouts qualitatifs indispensables pour faire du bon vin. C'est aussi une superbe exploitation dotée des meilleurs équipements inspirés à la fois par la tradition et les techniques modernes. Le Château Chantegrive est enfin conduit par une famille sympathique et passionnée par le vin, soucieuse du travail bien fait, respectueuse du client et responsable de la qualité des vins qu'elle produit. "Nous aimons produire des vins typés, précise Françoise Lévêque, élégants et de très grande qualité, nous sommes d'ailleurs fiers de retrouver nos vins dans les palmarès, c'est un encouragement pour continuer". Leur Cuvée Caroline est prestigieuse. On est très vite envoûté par ce vin riche et intense, élevé en fûts neufs, à la belle robe dorée, au nez, très élégant et intense, avec des notes de vanille, de citron, de beurre frais, d'amande grillée et de tilleul. Le vin est suave, avec une attaque en bouche franche, dominée par le fruit et le gras.

Françoise et Hélène Lévêque

33720 Podensac
Téléphone :05 56 27 17 38
Télécopie :05 56 27 29 42
Email : courrier@chateau-chantegrive.com
Site : chateauchantegrive
Site personnel : www.chantegrive.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine de GRANDMAISON


Un domaine de 19 ha issu d?un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d?argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires (65% Sauvignon, 15% Sauvignon gris et 20% Sémillon pour les vins blancs; 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc pour les vins rouges). Vendanges manuelles, élevage du blanc 30% en barriques neuves pendant 6 mois sur lies fines et 70% en cuves sur lies également; le rouge : vin de goutte 80% de la récolte en barriques pendant 12 mois et vin de presse 20%. Le vin produit sur le domaine se caractérise par une expression minérale autant en rouge qu'en blanc reflétant le type de sol argilo-calcaire. La vigne est présente depuis longtemps au Domaine de Grandmaison : dès le XVIIIe siècle, Monsieur de Belleyme, Ingénieur cartographe du Roi Louis XV, mentionne notre crû alors appelé Barreyre. Au fur et à mesure des époques, la production de vin s?est parfois interrompue, (à cause du gel, du phylloxéra), et a parfois fait place à la polyculture. Grandmaison a aussi fait office de maison de campagne. François Bouquier, qui avait dû quitter son Cantal natal au début du vingtième siècle, y fit quelquefois les vendanges et acquit le domaine en 1939, quand il sut qu?il était à vendre. Puis, à partir de 1970, Jean (son fils) et son épouse Françoise reconstituèrent le vignoble et entreprirent la construction de l?actuel cuvier. Grandmaison entrait alors à nouveau en production. Depuis 1988, c?est François (leur fils) qui vinifie et avec son épouse Mayi, tous deux se consacrent à la propriété familiale depuis 1993.



?François Bouquier nous dit avoir été atteint par le gel à 90%, les 10% restants sont de très bonne qualité, et ce 2017 sera une année réussie avec un bel équilibre, mais il n'aura pas le panache du 2016. Les ventes en 2018 s'orientent pour les rouges vers les 2013, 2014 et 2015, et les blancs 2016 et 2017. Chaque année, renouvellement de certaines parcelles et changement de matériel, si nécessaire. Chez les Bouquier, nous rappelle-t-il, toujours la même devise : 1 seul vin rouge, 1 seul vin blanc !?
Coup de cœur pour ce beau Pessac-Léognan rouge 2015, où la structure prédomine, au nez puissant avec des notes de mûre et d?humus, bien charnu comme il se doit, de très bonne charpente, aux tanins harmonieux, un vin distingué, ample, de bouche pleine. Le 2014, au nez de violette et de sous-bois, tout en couleur, avec en bouche ces notes subtiles et intenses de fruits rouges surmûris, aux tanins amples mais bien fondus, il est très harmonieux. Excellent 2013, savoureux, aux notes de groseille et d?humus, mêle une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d?une finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie. Le 2012 est de jolie couleur soutenue, bien charnu, tout en nuances aromatiques (fruits macérés, épices), de robe foncée, de bouche complexe où dominent la prune, le cuir et les sous-bois, aux tanins doux, avec une finale très persistante. Le 2011, de couleur intense aux reflets noirs, est un vin généreux, avec des arômes de fruits rouges et d'épices, et des tanins bien enrobés, typé et persistant, idéal sur des noisettes d'agneau aux flans de légumes ou un filet de veau en croûte de cèpes. Remarquable 2010, riche en couleur, dense, où se mêlent la griotte et l?humus, un vin charnu, charpenté, de garde. Savoureux 2009, aux notes de fruits macérés et d?épices, gras, aux tanins très équilibrés, au charnu caractéristique, bien en bouche, de belle évolution. Le 2008, de couleur profonde, structuré, ample, avec des tanins riches et qui se fondent bien, des arômes de fruits bien mûrs (cassis, griotte...), tout en finale.
Remarquable Pessac-Léognan blanc 2016, gras, dense, ample, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, de bouche suave, mêlant finesse et persistance. Le 2015, au nez délicat, aux connotations d?agrumes et de fleurs blanches, est tout en élégance. Excellent 2014, aux nuances de fleurs, finement poivré, gras mais nerveux, très bien équilibré, de bouche parfumée et ample, quand le 2013 est un vin sec mais suave, de jolie robe dorée, très rond, très fruité, de bouche puissante et persistante, aux notes d?amande et pêche.

François et Mayi Bouquier
182, avenue de la Duragne
33850 Léognan
Tél. : 05 56 64 75 37
Email : courrier@domaine-de-grandmaison.fr
www.vinsdusiecle.com/domaine-de-grandmaison
www.domaine-de-grandmaison.fr


Château HAUT COLOMBIER


Depuis 1803, la famille Chéty se consacre à la viticulture sur les coteaux dominant l'estuaire de la Gironde. Le domaine atteint 54 ha de vignes en production.
Le Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2012, bien marqué par son Merlot majoritaire (75%, le rerste en Cabernet-Sauvignon et un peu de Malbec), m?a bien plu, charpenté, gras et persistant, de bouche puissante et souple à la fois, aux puissants arômes de fruits rouges (mûre, fraise des bois...), un vin qui mérite d?être conservé comme le démontre ce 2007, au nez de framboise, charnu, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue, au nez complexe où dominent la cerise noire et les épices. Le Blaye Côtes de Bordeaux blanc 2013, très bien équilibré en acidité, avec ces arômes de pomme et de tilleul, de bouche harmonieuse et subtile, parfait sur une tarte aux asperges et saumon, par exemple.

Vignobles Chéty
2, lieu-dit La Maisonnette
33390 Cars
Tél. : 05 57 42 10 28


Château HAUT BAILLY


On est au sommet avec ce Pessac-Léognan rouge 2011, remarquable, corsé, alliant souplesse et complexité aromatique, d?une belle couleur aux reflets violets, avec des arômes de groseille, de poivre et de cassis, puissant en bouche, d?excellente garde. Spendide 2009, d?une base tannique imposante, très typé, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées et réglissées, est un vin où élégance, équilibre des tanins et persistance sont en harmonie, de bouche ample et fondue, de garde, naturellement. le 2007 est toujours superbe aujourd?hui, séduisant, puissant, avec ce nez légèrement épicé, avec des tanins bien présents mais soyeux, coloré et parfumé, d?excellente évolution.
Il y a encore La Parde de Haut Bailly (51% Merlot, 41 % Cabernet-Sauvignon et 8% Cabernet franc, 15 % de barriques neuves). Le 2011, de bouche pleine et riche, aux nuances complexes où dominent les fruits rouges et la violette, un très joli vin qui mêle finesse et charpente. Le 2009, parfumé, au nez complexe où dominent les fruits cuits, le poivre et les épices, harmonieux, un vin gras et ferme, classique de ce millésime. Pour mémoire, quand la Parde de Haut Bailly est crée en 1967, Haut Bailly est l?un des premiers domaines à produire un Second Vin, avec un élevage en barriques durant une période de 12 mois. Chaque année les proportions de cépages varient en fonction des choix d?assemblage et des sélections de lots faites pour le grand vin. Le 2007 (50% Cabernet-Sauvignon, 42% Merlot et 8 % Cabernet franc), de couleur rubis, est très équilibré, aux tanins bien fermes, au nez où dominent le cassis bien mûr et les sous-bois.

Robert G. Wilmers - Direction : Véronique Sanders

33850 Léognan
Tél. : 05 56 64 75 11
Fax : 05 56 64 53 30
Email : vsanders@chateau-haut-bailly.com
www.chateau-haut-bailly.com



> Les précédentes éditions

Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017

 



Château LAFARGUE


Château D'ARRICAUD


Château BOUSCAUT


Château de CHANTEGRIVE


Château de La GRENIERE


Château LESTAGE-DARQUIER


Château BRONDELLE


Château PLINCE


Château des ARNAUDS


Château LAVISON


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Château BÉCHEREAU


Château BEYNAT


Château LANIOTE


Château de MAUVES


Château PONTAC-MONPLAISIR


Château de VALOIS


Clos du PÈLERIN


Château le TUQUET


Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Château CANTENAC


Domaine de CARTUJAC


Château TOULOUZE


Château du MOULIN VIEUX


Château CORBIN MICHOTTE


Château DESMIRAIL


Château Le MEYNIEU


Château TROTTE VIEILLE


Château BRAN de COMPOSTELLE


Domaine L'ENTRE DEUX MONDES


Château La FLEUR CRAVIGNAC


Domaine de GRANDMAISON


Château PLANTIER ROSE


Château de VIMONT


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE



CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


DOMAINE DE L'AMAUVE


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


DOMAINE DE LA VALERIANE


DOMAINE ALAIN MICHAUD


SCEA CHATEAU DAVID


CHATEAU BECHEREAU


DOMAINE ALARY


DOMAINE PIERRE GELIN


CHATEAU DE LA BRUYERE


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales