Bordeaux Attitude

Edition du 08/10/2019
 

Château du Grand Bos

Référence

Château du GRAND BOS


Situé au rang de 1er Grand Vin Classé au classement du Guide DUSSERT-GERBER, le Château du Grand Bos fait des vins de Graves depuis le XVIIe siècle. Le lieu, vignoble de clairière entouré de bois de chênes, de pins maritimes, de châtaigniers et d’acacias sur 30 ha d’un seul tenant, est un espace de paix et de sérénité que nulle vision d’habitation étrangère ne vient polluer. La demeure, bordée par un parc où se remarquent des arbres centenaires, est un modèle de sobre harmonie, avec ses ailes de communs entourant une cour carrée fermée par une grille. La première construction du XVIIe siècle a fait l’objet de restaurations à deux reprises, en 1771, et en 1988, et seulement 9 familles ont possédé ce “Bourdieu” (dès le moyen-âge à Bordeaux, le Bourdieu est un domaine à vocation viticole et vinicole fondé par les Bourgeois de Bordeaux et commandé par une demeure souvent de belle architecture entourée de ses communes) depuis la fin du XVIIe siècle jusqu’à nos jours, dont celles des CROZILHAC, à la fois Bourgeois de Bordeaux et Seigneurs de Lescaley et de Laguloup, de 1650 à 1830. Aujourd’hui, la famille VINCENT-ROCHET, amoureuse de la nature, entourée d’une équipe où s’allient compétence, jeunesse, et expérience, met sa passion et son talent dans la culture traditionnelle de ses vignes et dans l’élevage de ses grands vins en associant la tradition rigoureuse du Bordelais à la modernité qui permet de maîtriser soigneusement leur vinification et leur vieillissement. Comme tous les vins de l’AOC GRAVES, ceux du Grand Bos sont obligatoirement des vins d’assemblage, les monocépages étant interdits. Les BLANCS sont majoritairement de sémillon (la douceur, l’aptitude au vieillissement), suivi par le sauvignon (le fumé), avec un faible pourcentage de muscadelle (la saveur légèrement musquée). Les deux premières années, ils ont de la fraîcheur, de la minéralité, et des arômes rappelant des fleurs ou des fruits, apportés par les variétés cultivées. Entre la deuxième et la troisième année, il y a une période de quelques mois où ils peuvent se fermer. Après cela, ils vont voir le fruit s’estomper et acquérir le bouquet qui se prolongera en s’affinant pendant environ 5 à 7 ans. Ensuite apparaissent des saveurs de type Xérès que certains apprécient mais que d’autres n’aiment pas. À chacun de décider s’il recherche ces saveurs particulières ou s’il préfère boire ses blancs dans les cinq ans. Les ROUGES sont équilibrés entre le cabernet-sauvignon (la finesse aromatique, la pureté) et le merlot (la rondeur, le corps) avec un petit apport de ce merveilleux cépage qu’est le petit verdot (la vivacité, la puissance, la subtilité aromatique et l’aptitude au vieillissement). Eux aussi ont leur période de jeunesse où le fruit domine tandis que les tanins sont très présents, période qui dure de 3 à 5 ans. On peut aimer goûter un vin jeune. Ensuite arrive la période de maturité avant la plénitude qui survient entre 5 et 10 ans selon les millésimes où le bouquet se substitue au fruit avec des nuances de grillé, de rôti, d’épices, de venaison ou de sous-bois. Au-delà, c’est l’apogée où les tanins se fondent peu à peu complètement et où les saveurs en bouche se font plus complexes. Au Grand Bos, même dans les millésimes moyens les vins se gardent au moins 10 ans et pour les bonnes années, ils atteignent 20 ans sans problème dans une bonne cave. Les vins rouges doivent être bus à une température de 16 à 17°C, et les vins blancs entre 7 et 9°C et jusqu’à 10 à 12°C pour des vins plus vieux. Nous préconisons de les transférer sans brusquerie dans une carafe, ce qui permet d’éliminer avec les dernières gouttes le dépôt naturel cristallisé au fond de la bouteille et surtout de favoriser, par l’aération, l’émergence du bouquet. C’est cette dernière raison qui nous conduit à conseiller aussi le carafage pour des vins jeunes. Voici quelques commentaires sur les divers millésimes qui sont tous différents : Rouge 2009 : reflets rubis profond, nez capiteux à nuances réglisse/caramel, bouche puissant et charnu, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois). Bonne persistance. Rouge 2010 : robe somptueuse, osmose entre les fruits et les tanins fins. En bouche corps robuste et savoureux, sur les fruits rouges et noirs bien mûrs, la réglisse. Très bel équilibre, finale longue et savoureuse. Rouge 2011 : belle robe sombre aux reflets cerise, nez doux, agréablement persistant très légèrement épicé, l’attaque ronde et puissante, charnu et capiteux. Des tanins présents sans être agressifs donnent une bonne longueur. Rouge 2012 : robe grenat, nez boisé sur des arômes de fruits rouges et noirs, des notes de vanille et d’épices, attaque gourmande, franche, arômes toastés et vanillés, tanins puissants qui soulignent une finale longue et savoureuse. Blanc 2016 : robe brillante, lumineuse. Nez intense de fruits secs et d’agrumes, nuances exotiques, une attaque fraîche et délicat en bouche. Évolution grasse, acidulée, bon équilibre avec une finale légèrement minérale.

   

Château du Grand Bos

André Vincent et Marie Vincent-Rochet
Lieu-dit Grand Bos
33640 Castres
Téléphone : 05 56 67 39 20

Email : chateau.du.grand.bos@free.fr




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château ROYLLAND


En 2010, Martine et Jean-Bernard Chambard jusqu'alors investis dans les établissements de santé, deviennent les nouveaux propriétaires. Dès leur arrivée, ils entreprennent de grands travaux : rénovation totale des chais, des salles de réception et de dégustation. Dans les communs du Château, ils créent le Gîte du Roy, « un hébergement haut de gamme, classé Super Host qui accueille des visiteurs du monde entier. Dans le même temps, ils procèdent à une valorisation des vignes avec des investissements dans la replantation de parcelle et la mise en oeuvre d'un complantage régulier et suivi. Une agriculture raisonnée est pratiquée pour le maintien d'une biodiversité importante des sols (lombrics ... ) et des insectes. Passionnés de la vigne et du vin, Martine et Jean-Bernard dirigent leur domaine avec la même rigueur et les mêmes exigences qui étaient les leurs dans le domaine de la médecine. Beau Saint-Émilion GC 2016, aux senteurs de cassis mûr et d’épices, un vin puissant et harmonieux, aux tanins fermes et savoureux à la fois, très bien élevé, avec des connotations de fruits à noyau et de cannelle, finement toastées, un vin de garde. Le 2015, médaille d’Or Paris 2015, avec des arômes de fruits rouges mûrs, de cannelle et de fumé, aux tanins équilibrés, est un vin bien corsé et de très bonne évolution. On retrouve aussi le 2014, dense et corsé, aux notes fruitées, épicées, avec une belle concentration, mais tout en rondeur, représentative du millésime, un vin charnu et parfumé au palais, de très bonne garde. Le 2012 est généreux, avec des nuances de fruits rouges mûrs (cerise, fraise des bois), légèrement épicé en bouche, de charpente solide et fine à la fois, savoureux comme le 2011, plus rond, généreux, de teinte grenat soutenu, dense au nez comme en bouche (cassis, cannelle), bien équilibré avec ses tanins savoureux.

Martine et Jean-Bernard Chambard
1, Roylland
33330 Saint-Emilion
Téléphone :05 57 24 68 27 et 06 12 33 31 89
Email : chateau.roylland@orange.fr

Clos RENÉ


Une propriété familiale de 15 ha (60% de Merlot, 30% de Cabernet franc et 10% de Malbec). Un grand Pomerol 2016, particulièrement savoureux, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de framboise et de cannelle, d’une grande harmonie, parfumé, séveux, un vin généreux. Le 2015, puissant en bouche, corsé, charpenté, avec des arômes intenses (cassis, sous-bois, cuir), d’un beau rouge profond, est un vin dense, mais aux tanins fins, qui mêle structure et distinction. Le 2014, au nez subtil, avec ses notes très caractéristiques et très persistantes de fumé et de fraise cuite, de bouche pleine, associant structure et finesse, de robe intense. “En 2014, nous précise Jean-Marie Garde, nous avons une très belle cuvée où l'on retrouve les repaires des millésimes habituels. Qualité et quantité sont présentes. Les tanins sont soyeux, aimables, de jolis Merlots avec un apport de Cabernets pour une grande qualité.” Le 2013, de robe pourpre, intense, est charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche fondue, et s’apprécie actuellement avec des brochettes d'agneau ou une oie rôtie. Très beau 2012, complexe, harmonieux, aux connotations fruitées et épicées, aux tanins mûrs et riches, classique, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue. Remarquable 2010, de robe pourpre, dense et très parfumé (mûre, humus), avec des tanins ronds mais présents, un vin au nez de fruits surmûris, d'une finale intense et bien typé, un vin épicé, persistant, bien charpenté, de bouche souple et charnue à la fois. Le 2009, au nez de cassis et de truffe, aux tanins fermes, est bien charpenté, ample en bouche, un vin racé et dense, de garde. Goûtez également le Château Moulinet Lasserre 2016, un vin gras, corsé, aux tanins puissants et mûrs, qui allie une belle structure tannique à une grande expression aromatique avec ce goût fumé, de bouche suave et velouté, de fort bonne évolution.

Jean-Marie Garde - Scea Garde-Lasserre

33500 Pomerol
Téléphone :05 57 51 10 41

Château BELLEGRAVE


Cette propriété de 8,5 ha, sur un plateau de graves fines, 75% Merlot et 25% Cabernet franc, appartient à̀ la famille Bouldy de père en fils depuis plusieurs générations. Aurélie, la fille, travaille sur le domaine depuis deux ans (bureau, expédition), et Baptiste, le fils, depuis Août 2015 (vigne, chais et commerce). En Bio depuis 2001. Remarquable Pomerol 2016, où l’élégance prédomine, avec ces petites nuances d’humus et de fraise des bois mûre, tout en bouche, de couleur pourpre, aux tanins présents et délicieusement fondus. Superbe 2015, épicé, généreux, aux tanins savoureux, ample et distingué, suave, dense, avec des nuances de mûre et d’humus, de bouche complexe. Le 2014, très typé, qui dé́gage un nez subtil où dominent la prune et les sous-bois, mêlant rondeur et structure, avec, en bouche, ces nuances de cerise et de cannelle, est d’un bel équilibre, tout en nuances. Le 2013, “sur le fruit”, où dominent des notes de cassis, de griotte et d’épices, c’est un vin savoureux. joli 2012, tout en bouche, avec des nuances de cuir et de griotte confite, un vin gras et corsé, ferme et persistant, de très bonne évolution. Le 2011 dé́gage un nez riche et subtil dominé par les petits fruits rouges cuits, un vin tout en harmonie, structuré, généreux, très aromatique, avec des tanins. Le 2010 est l’une des plus belles réussites du Château, de couleur grenat profond, un grand vin très équilibré, au nez comme en bouche, avec des nuances de groseille, de cassis et de truffe, avec des tanins riches, à la fois puissants et savoureux. On poursuit avec ce remarquable 2009, charnu et charpenté, de bouche ample, au nez complexe (cuir, mûre, poivre), tout en puissance et finesse, de belle couleur.

Jean-Marie et Pascal Bouldy
Lieu-dit René
33500 Pomerol
Téléphone :05 57 51 20 47
Email : chateaubellegrave@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaubellegravepomerol.com

CHATEAU CANTENAC


Nicole Roskam-Brunot, après des études de droit et d'économie régionale à l'université de Bordeaux, a décidé de se consacrer entièrement à son vignoble et d'apporter les soins les plus attentifs à la vinification et au terroir en veillant à ce que le sol dispose de tous les oligo-éléments nécessaires à sa prospérité. Aujourd’hui, Nicole Roskam-Brunot est aidée de ses fils. Frans s’occupe de la partie technique et d’une partie de la commercialisation. Il gère également en Haut-Médoc le Château La Lauzette Declercq (un Cru Bourgeois) et Johan s’occupe de la commercialisation et gestion du Château Cantenac. « C’est une période charnière où j’effectue la passation de pouvoir à mes fils. Je n’oublie pas Frédéric qui même s’il ne travaille pas sur la propriété, reste un fervent soutien. Donc tout le monde se sent impliqué ! » Les 15 hectares s'étendent dans le prolongement ouest du coteau saint-émilionnais, dominant la vallée de la Dordogne. Il est composé de 80% de Merlot noir, 15% de Cabernet-franc et 5% de Cabernet-Sauvignon. Le terrain sablo-graveleux et argileux permet une excellente maturation du raisin. Le vin est très élégant, merveilleusement bouqueté et fruité, d'une belle complexité et longueur en bouche. Depuis 2000, ils vous proposent également la cuvée “Sélection Madame”, une jolie sélection de Merlot, un vin charmeur et très fruité. L’œnotourisme prend une part de plus en plus importante avec des visites-dégustations traditionnelles ou des déjeuners personnalisés. Et la charte “Vignobles et chais en Bordelais” est venue valider la qualité de notre accueil. Il y a également Les Portes Ouvertes, le premier week-end de mai, qui sont toujours l’occasion de présenter notre vignoble avec un évènement culturel et ludique, et, dans le cadre des "Grandes Heures de Saint-Emilion", nous organisons un concert-dégustation dans nos chais en fin d'année.

Frans et Johan Roskam
2, lieu-dit Cantenac - RD 670
33330 Saint-Emilion
Téléphone :05 57 51 35 22
Email : johan.roskam@chateau-cantenac.fr
Site : chateaucantenac
Site personnel : www.chateau-cantenac.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château HOURBANON


Apparue officiellement en 1893, c?est en 1974 que Rémi Delayat racheta et réhabilita cette exploitation de 12 ha. Après sa disparition, son épouse Nicole, continua cette réhabilitation toujours dans la quête de la qualité et du respect du terroir. C?est aujourd?hui Hugues, leur fils qui, depuis 1997, poursuit cette quête dans le respect de ces valeurs et de ces traditions, comme en attestent nos pratiques culturales (forte densité de plantation, labours exclusifs des sols, lutte raisonnée puis conversion Bio, vendanges manuelles et table de tri...).
Savoureux Médoc 2014, d?une belle couleur aux reflets violets, un vin qui mêle structure et distinction, très classique, très parfumé, avec ces notes d?humus et et de fruits surmûris. Joli 2013, de couleur carmin, où dominent la cerise confite et les épices, aux tanins soyeux. Le 2012, de belle robe pourpre, au nez puissant et subtil, aux connotations de cassis mûr et de truffe, fondu mais puissant, avec des tanins riches et veloutés à la fois, tout en charpente (12 €). Le 2011 est ample en bouche, aux tanins savoureux, avec une finale de cassis mûr (12 €).

Hugues Delayat
Hourbanon
33340 Prignac-en-Médoc
Tél. : 05 56 41 02 88 et 06 07 78 22 26
Email : contact@hourbanon.com
www.vinsdusiecle.com/hourbanon
www.hourbanon.com


Château FRANC LARTIGUE


La Scea des Vignobles Marcel Petit, fut créée en 1986 et dès 1988, la société s?est enrichie avec les Châteaux Franc Lartigue et Grande Rouchonne (Saint-Émilion), puis, en 1997, la gestion des vignobles est confiée à Élisabeth et Jean-Pierre Toxé, respectivement fille et gendre de Marcel Petit.
Le terroir est constitué de sable et de graves, les sols sont travaillés un rang sur deux, les autres rangs étant engazonnés. Domaine en démarche qualitative tout en respectant l?environnement (certification HVE 3 ).
Jean-Pierre Toxé nous parle ?d?une belle vendange 2018, d?une jolie récolte homogène. Nous proposons de nombreux millésimes, dont le dernier est le 2016. Il a une structure tannique plus marqué, bien dosé, il est élégant avec des arômes de mûre et de cassis. Il a d?ailleurs eu une médaille d?Or au Concours de Mâcon 2018.
Nous proposons à la vente, pour le Château Franc Lartigue, les millésimes 2013 à 2016, et pour le Château Pillebois en vieilles vignes, les millésimes 2014 à 2016 et le tradition 2016, qui a eu une médaille d?Or au Concours Agricole de Paris 2018.?
Nous avons sélectionné ce joli Saint-Émilion GC 2016, aux notes de fruits rouges mûrs caractéristiques, aux tanins à la fois riches et soyeux, de bouche ample, très réussi.
Vous allez apprécier aussi le 2015, issu de vignes de 42 ans, assemblage de 70% de Merlot et parts égales de Cabernets Franc et Sauvignon, 12 mois en barriques dont 1/3 de fûts neufs, aux senteurs d?humus et de cassis mûr, un vin de bouche ample et fondue, gras et persistant, riche en arômes (cerise noire, cuir, sous-bois) comme en structure. Le 2014, a une robe rouge cerise limpide, développe un nez de griotte mais aussi des arômes de cassis et de pivoine et une bouche fraîche aux tanins fondus. 
Joli Castillon Côtes de Bordeaux Vieilles vignes Château Pillebois 2016, harmonieux, tout en finesse, avec ces nuances de fruits rouges bien mûrs et une touche d?épices. une jolie robe grenat soutenu.

Elisabeth et Jean-Pierre Toxé - Vignoble Marcel Petit
2 la Rouchonne
33330 Vignonet
Tél. : 05 57 40 33 03
Email : contact@vignobles-petit.com
www.vignobles-petit.com


Domaine de CARTUJAC


La famille Saintout, présente sur la commune de Saint-Laurent-Médoc depuis la fin du XVIIIe siècle, s?est installée au Domaine de Cartujac où elle élevait des moutons aux portes de la grande lande et cultivait déjà quelques arpents de vignes.
?Un très beau millésime 2018, nous raconte Bruno Saintout, même si pour nous le 2017 était réussi car nous n?avions pas été touchés par le gel. Mais 2018 c?est vraiment la bonne surprise, on s?est rendu compte après la vendange que la qualité était vraiment exceptionnelle avec une belle quantité également. Nous avons des vins très riches, pour moi nous sommes au moins au même niveau que le très grand millésime 2009.?
Voilà un savoureux Haut-Médoc Cru Bourgeois Domaine de Cartujac 2016, vignoble de 10 ha, sols de graves graves, argilo-graveleux, Cabernet-Sauvignon, Merlot, Petit Verdot, harmonieux, aux connotations fruitées denses, dominées par le cassis et la cannelle, corsé, est dense, d?un beau rubis foncé, d'une belle concentration aromatique et beaucoup de matière, un vin au joli potentiel de garde. Le 2015, mêle finesse et richesse d?arômes, de bouche suave et veloutée, très parfumée (fruits rouges surmûris, cannelle), riche en couleur comme en charpente, d?une belle finale, un vin racé, de très belle évolution. Le 2014 est un vin plein, au nez de griotte confite, aux tanins intenses mais délicats, très équilibré au nez comme au palais, avec une finale de prune et d?humus.
Également le Médoc Cru Bourgeois Château du Périer, c?est un vignoble de 7 ha de Cabernet-Sauvignon et Merlot, sols similaires, le 2015 est charnu, savoureux, c?est un vin qui allie puissance et souplesse, de bouche fondue où domine le pruneau confit, d?excellente évolution. Le 2014 est de belle robe soutenue et brillante, d?une jolie concentration d'arômes (myrtille, épices...), ample, typé.
Vous allez adorer aussi son superbe Saint-Julien Château la Bridane 2016, provenant d?un vignoble de 15 ha sur graves garonnaises (Cabernet-Sauvignon, Merlot, Petit Verdot, Cabernet franc), un très beau vin, avec des arômes très présents d?épices, de cerise confite, de mûre, de réglisse et de violette, bien structuré et gras en bouche, ample, de très bonne évolution. Le 2015, aux arômes persistants de petits fruits noirs mûrs avec des notes de cannelle, généreux, est ferme, très parfumé, et marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante. Le 2014, de robe soutenue, où s?entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, est un beau vin typé, de bouche savoureuse.

Bruno Saintout
20, Cartujac
33112 Saint-Laurent-Médoc
Tél. : 05 56 59 91 70
Email : contact@vignobles-saintout.fr
www.vignobles-saintout.com



> Les précédentes éditions

Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018

 



Clos du PÈLERIN


Château DAVID


Château le TUQUET


Château CORBIN MICHOTTE


Château BEYNAT


Château de CHANTEGRIVE


Château PASCAUD


Château TOULOUZE


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Château LAJARRE


Château MELIN


Château JOUVENTE


Château FOURCAS-DUPRÉ


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Clos RENÉ


Château de CÔME


Château TRONQUOY-LALANDE


Château CROQUE MICHOTTE


Château ST ESTEPHE


Château DESMIRAIL


Domaine L'ENTRE DEUX MONDES


Château de PASQUETTE


Domaine CHALET de GERMIGNAN


Château LAGARDE


Château TOUR-DU-ROC


Vignobles Jean GALAND et ses Enfants


Château Les GRAVES de LOIRAC


Domaine de CHEVALIER


Château MAUVINON


Château LAFLEUR du ROY


Château BOIS CARRÉ



DOMAINE ALAIN VIGNOT


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


DOMAINE DE ROSIERS


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


SCEA CHATEAU DAVID


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE COMTE PERALDI


CHAMPAGNE CHARPENTIER


CHATEAU DU MASSON


CHARLES SCHLERET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales