Bordeaux Attitude

Edition du 14/04/2015
 

CHATEAU FONBADET

Charme

Château FONBADET

À Pauillac, le Château Fonbadet est l’une des dernières propriétés familiales, et sa situation très privilégiée, au cœur des grands crus renommés, en fait un “petit diamant” où l’on sait associer talent et convivialité, respecté et recherché par un bon nombre d’amateurs.


Élégante demeure du XVIIIe siècle entourée d’un grand parc, le Château Fonbadet est situé sur la commune de Pauillac. Le vignoble a une superficie de 20 hectares. L’âge moyen des vignes est de 50 à 60 ans, les vendanges sont bien sûr manuelles, et l’encépagement est classique des grands vins de Pauillac (60% de Cabernet-Sauvignon, 20% de Merlot, 15% de Cabernet franc et 5% de Petit Verdot et Malbec). Pascale Peyronie, aux côtés de son père, Pierre, perpétue la tradition familiale avec talent et passion. Elle s’attache à élever un grand vin racé, de grande évolution. Leur objectif est toujours qualitatif, et les travaux réalisés (chai, salle de réception...), ne viennent que conforter leur façon d’être, de recevoir, en réservant un accueil exceptionnel.
Qualité des millésimes 2012 : de robe pourpre, intense, aux tanins amples, vin très équilibré, très charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante et fondue à la fois, d’évolution prometteuse. 2011 : au nez où s’entremêlent des notes d’épices et de fruits rouges mûrs, un vin structuré, d’une bonne longueur en bouche,complexe et fin, de couleur intense aux reflets noirs, aux délicats arômes de fruits rouges, d’épices, et des tanins bien enrobés, un vin généreux. 2010 : grand vin où la complexité s’allie à la distinction, de couleur rouge profond aux reflets violets, aux tanins enrobés par le fruit, avec des nuances de cassis et d’épices, ample et bien corsé, de belle garde.  2009 : couleur profonde, avec beaucoup de structure, où prédominent la fraise mûre et les sous-bois, ample, un très beau vin d’une belle persistance, riche, velouté en finale. 2008 : belle réussite, de couleur foncée, aux notes de fruits rouges bien mûrs (griotte, framboise...), un vin aux tanins très équilibrés, de bouche pleine, tout en arômes, de belle garde. 2007 : structuré, très élégant, de bouche ample, tout en arômes, aux connotations de mûre et de griotte, un joli vin charnu, aux nuances d’épices en finale, aux tanins harmonieux mais amples à la fois, un vin de bouche soyeuse. 2006 : aux tanins fins avec une rondeur en bouche persistante, un vin ample et distingué, légèrement poivré, d’une très jolie finale avec ces notes de fumé et petits fruits rouges surmûris, qui devrait tenir toutes ses promesses.

   

CHATEAU FONBADET

Pierre et Pascale Peyronie

33250 Pauillac
Téléphone : 05 56 59 02 11
Télécopie : 05 56 59 22 61
Email : pascale@chateaufonbadet.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT COTES-DE-BORDEAUX
e_cote-de-bordeaux.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CADILLAC
MOULIN VIEUX
CLOS DU NOTAIRE
HAUT-MACO
LA CROIX-DAVIDS
COTS
CROUTE-CHARLUS
PREMIERES-COTES
DE-BORDEAUX
RICAUD
PAYRE
BAVOLIER
LAMOTHE de HAUX
MELIN
SAINT-AMAND
CASTILLON FRANCS
ARTHUS
LAFLEUR BEAUSEJOUR
PILLEBOIS
(HAUT-BEYNAT)
BLAYE
BERTHENON
HAIE
Les GRAVES
LAGARDE
LARRAT
PONT LES MOINES
VALENTIN
PETIT BOYER
GRAVES D'ARDONNEAU
Les BERTRANDS
GIGAULT



DEUXIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CADILLAC
REYNAUD
GRAND-MAISON
HAUT-MOUSSEAU
PREMIERES-COTES
DE-BORDEAUX

ANNICHE
CEDRES
(CARIGNAN)
BRETHOUS
COTE MONTPEZAT
GENISSON
MALLIÉ CHANTE L'OISEAU
(BARREYRE)
FARIZEAU
(GRIMONT)
CASTILLON FRANCS
BEL-AIR
(CLOS VIEUX ROCHERS)
PUYFROMAGE (Francs)
CHAINCHON
FILLIOL
BLAYE

BOIS VERT
HAUT-BACON
BERGERE-BRIMAUD
BOTTE
HAUT-COLOMBIER
(PETITS-ARNAUDS)

TROISIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CADILLAC
PREMIERES-COTES
DE-BORDEAUX

CAVE QUINSAC
CASTILLON FRANCS
BLAYE

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Vignoble sur sol et sous-sol argilo-calcaire (62% Merlot noir, 25% Cabernet franc, 10% Cabernet-Sauvignon et 3% Malbec), avec une moyenne d’âge des vignes de 30 ans (labour des sols, vendanges manuelles triées, élevage en barriques...). Très réussi, ce Saint-Émilion GC 2012, de robe brillante et soutenue, aux senteurs de fruits rouges cuits, avec une bouche riche qui dévoile des tanins fondus mais bien présents, d'une belle longueur. Le 2011 poursuit une jolie évolution, complexe, harmonieux, aux connotations fruitées et épicées, aux tanins mûrs et riches, classique, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue, de bouche chaleureuse. Le 2010 mêle concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, aux notes de cuir et de fruits confits, de belle charpente. Le 2009, corsé, est ample et flatteur, tout en bouche, fin et charnu à la fois, avec des senteurs de violette, groseille et d’épices que l’on retrouve au palais, un vin structuré, charmeur.

Sylvie Courreaud-Fompérier
La Gaffelière
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 46 92
Télécopie :05 57 74 49 16
Email : lecellierdesgourmets@wanadoo.fr

Château La BLANCHERIE


Une propriété de 22 ha de vignes, reprise par la famille Fray-Bonnac. Sol et sous-sol : graves, argile, calcaire. Conduite raisonnée du vignoble, absence de désherbant chimique, travail mécanique des sols et tonte. Beaucoup apprécié ce Graves La Blancherie-Peyret rouge 2010 ((Merlot, Cabernet franc et Cabernet-Sauvignon), élevé 12 mois en barriques renouvelées pour 1/5 par an, de belle robe soutenue, ample et gras en bouche, très équilibré, un vin charnu, vraiment très réussi, aux tanins présents et savoureux, épicé en finale comme il le faut. Le Graves Château La Blancherie rouge 2011, avec des notes de cassis mûr et d'épices, a des tanins très harmonieux, un vin de bouche complexe et persistante. Goûtez également l’excellent Graves blanc sec Château la Blancherie 2011 (90% Sauvignon et 10% Sémillon), aux connotations d'agrumes et de fleurs blanches, avec beaucoup de persistance et d'élégance en bouche où l'on retrouve des nuances de genêt et de pomme.

Famille Fray-Bonnac
Scea La Blancherie - 1, avenue du Moulin
33650 La Brède
Téléphone :05 56 20 20 39
Télécopie :05 56 20 35 01
Email : contact@chateau-la-blancherie.com
Site personnel : www.chateau-la-blancherie.com

Château La ROSE SARRON


Au sommet. L’histoire viticole de cette propriété, datant du XIXe siècle, commence il y a 25 ans. Ce domaine est racheté en 1985 par les Vignobles Roland Belloc et entièrement replanté. C’est actuellement Philippe Rochet aidé par ses deux enfants Damien et Anaïs qui veille à la pérennité du vignoble. Ce domaine s’étend sur 35 ha, dont 25 ha de Graves rouge (5 ha destinés à la production de la Cuvée Damien, élevé 12 mois en fûts de chêne) et 10 ha de Graves blanc dont 2 ha destinés à la production de la Cuvée Anaïs, vin vinifié et élevé 9 mois en fûts de chêne. Vous aimerez le Graves rouge cuvée Damien 2012, de couleur grenat profond, aux connotations de mûre, de sous-bois et de violette, volumineux aux papilles, qui mêle finesse et charpente, avec des tanins veloutés. Excellent Graves rouge 2012, de bonne bouche, au nez complexe où dominent les épices et les petits fruits (cassis, groseille), riche et souple à la fois. Il y a également ce remarquable Graves blanc cuvée Anaïs 2013, suave, fin, avec des nuances de chèvrefeuille, de rose et de pomme, vraiment très réussi, d’une longue finale, un vin qui demande une cuisine raffinée, comme des escalopes de veau à la crème, par exemple. Beau 2012, délicat, d’une grande persistance aromatique, à la fois riche et fin, de bouche nuancée où se retrouvent la bruyère et les fruits mûrs, sec et gras à la fois. Joli Graves blanc 2013, de belle robe, rond mais d'une belle acidité, typé et aromatique, tout en vivacité, parfait sur une parillada de poissons.

Philippe Rochet

33210 Saint-Pierre-de-Mons
Téléphone :05 56 76 29 42
Télécopie :05 56 63 52 31
Email : contact@la-rose-sarron.com
Site personnel : www.la-rose-sarron.com

CHATEAU HOURBANON


Apparue officiellement en 1893, c’est en 1974 que Rémi DELAYAT racheta et réhabilita cette exploitation de 13 ha. Après sa disparition, son épouse Nicole, continua cette réhabilitation toujours dans la quête de la qualité et du respect du terroir. C’est aujourd’hui Hugues, leur fils qui, depuis 1997, poursuit cette quête dans le respect de ces valeurs et de ces traditions, comme en attestent nos pratiques culturales (forte densité de plantation, labours exclusifs des sols, lutte raisonnée puis conversion Bio, vendanges manuelles et table de tri, maîtrise des rendements). Vous pourrez découvrir ce Médoc 2009, qui a collectionné les récompenses (médailles d’Or au concours des Vignerons Indépendants, d’Argent au Mondial du vin, d’Argent au concours International de Bruxelles, de Bronze à l’International Wine Challenge), un vin marqué par des notes de fruits noirs et des touches finement épicées, de bouche ample, aux tanins fermes, alliant structure et fondu. Le 2008 est un bel exemple de la typicité des vins de ce domaine, un grand millésime classique du Médoc, de bouche puissante et dense, qui dégage des nuances de framboise, d’humus et de réglisse, d’une structure soutenue, un vin charnu, aux tanins mûrs mais riches, d’une finale complexe, de garde, bien sûr. Excellent 2007, médaille d’Or au concours des Vignerons Indépendants et d’Argent à l’Interntional Wine Challenge, dense et puissant au nez comme en bouche, avec ses tanins savoureux, au nez de fruits cuits (cassis, myrtille), d’une jolie finale délicatement épicée.

Hugues Delayat

33340 Prignac-en-Médoc
Téléphone :05 56 41 02 88
Email : hourbanon@vinsdusiecle.com
Site : hourbanon
Site personnel : www.hourbanon.com


> Nos dégustations de la semaine

Château des LAUDES


Un encépagement classique du Bordelais pour ce vignoble de 3,80 ha, soit 75% de Merlot, 20% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon. Situé sur le plateau argilo-calcaire, la présence de graves, de sable et d'argile rend ce terroir précoce et donc particulièrement propice à la maturité optimale. Le calcaire ajoute une note minérale.
J'ai apprécié le Saint-Émilion Grand Cru 2009, médaille d'Or au concours de Bordeaux vin d'Aquitaine 2011, encore fermé, de robe grenat soutenu, bien charnu, aux notes de groseille surmûrie et d'humus bien caractéristiques, un vin de bouche charnue et concentré, aux tanins bien fondus mais très présents, persistant en finale (37€). Séduisant Entre-Deux-Mers Château La Guillemette, un vin franc, où se mêlent des notes d'amande et de poire, à ouvrir sur des coquillages ou un soufflé au fromage. C'est bon et c'est bien, on n'hésite donc pas.
Vignobles Bernard Artigue

Château FOURCAS-HOSTEN


Les 46,67 ha de vignoble sont plantés pour 45% de Merlot, 45% de Cabernet-Sauvignon et 10% de Cabernet franc.
Son terroir, typique de son appellation, se révèle particulièrement intéressant avec sa composition de 2/3 de graves pyrénéennes et 1/3 argilo-calcaires, sur un sous-sol d’argile et d’alios. La vinification est traditionnelle avec contrôle des températures et de nombreux remontages, et l’élevage s’effectue en barriques de chêne durant 12 mois.
“Nous avons un nouveau chai de vinification depuis le millésime 2010, dit-on, avec des cuves de petites contenances (50 à 100 hl) en ciment sur mesure et en bois, une réception de vendange avec 2 tables de tries ainsi qu’une winery de chez Pellenc. chai traditionnel et moderne à la fois qui fonctionne de manière gravitaire.”
Belle réussite avec ce Listrac Médoc 2011, au bouquet subtil avec des notes de sous-bois et de myrtille, de bouche ample et fondue, un vin qui allie rondeur et charpente. Beau 2010, d’une belle complexité d’arômes (cannelle, fraise des bois, épices...), un vin intense, riche au nez comme en bouche, aux tanins bien fermes, qui devrait tenir ses promesses. Remarquable 2009, intense, d’une complexité certaine, aux tanins mûrs mais très structurés, un vin qui sent bon la cannelle, le pruneau et l’humus (17 e environ). Le 2008, c (13,50 e). Excellent 2007, tout en couleur et en matière, au nez subtil dominé par des arômes persistants de fruits rouges, de prune et de cerise noire, un vin très équilibré, de bouche ample et finement tannique, riche et généreux, bien typé (13,50 e).
Goûtez Les Cèdres d’Hosten 2011, de bouche fondue et bien parfumée, aux senteurs persistantes de griotte et de sous-bois. Le 2010, très équilibré, aux tanins mûrs, au nez de cassis, avec cette touche épicée persistante, est d’une belle finesse aromatique, coloré et corsé.

Renaud Momméja
2, rue de l'Église
33480 Listrac-Médoc
Tél. : 05 56 58 01 15
Fax : 05 56 58 06 73
Email : contact@fourcas-hosten.com
www.fourcas-hosten.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins



Château FAYAU


Depuis plus de 180 ans, le nom de Médeville traverse les générations de tradition vigneronne, et voit son domaine viticole s'étendre, se moderniser et se pérenniser. Aujourd'hui, sept générations plus tard, toujours passionnés, Jacques, Jean et Marc Médeville dirigent l'exploitation, avec sérieux et professionnalisme. Le Château Fayau reste le coeur du domaine et commande à ce jour plus de 180 hectares de vignes répartis au sud de Bordeaux, le long des deux rives de la Garonne.
On se fait en tout cas plaisir en débouchant leur Cadillac Côtes de Bordeaux cuvée Jean Médeville 2011, élevé en fûts de chêne, de couleur profonde, avec beaucoup de structure, dense et ample, très équilibré en bouche, au nez où prédominent le cassis et les sous-bois. Plus souple, le Château Fayau rouge 2009 est coloré et dense, alliant persistance et rondeur, aux tanins mûrs, de bouche ample. Joli Bordeaux Rosé Sensation 2012, de robe cerise pâle, au nez très fruité, avec cette bouche bien séduisante où se mêlent fraîcheur et longueur.
Le Graves Château Peyreblanque rouge 2010, dominé par les petits fruits noirs mûrs, tout en harmonie, est un vin aux tanins soyeux et savoureux, d'excellente évolution comme ce Graves Château du Mouret Rouge 2011, de belle couleur, ample et parfumé, corsé, aux tanins enrobés, harmonieux, Goûtez le Graves Château du Mouret blanc 2013, avec ce bouquet complexe de pêche et d'abricot frais, tout en subtilité, avec cette touche épicée persistante, un vin tout en nuances, et le Graves Château Boyrien rouge 2009, charnu, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue, aux tanins puissants, au nez complexe où domine le cassis bien mûr. Aucune hésitation.
Jean Médeville et Fils

> Les précédentes éditions

Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Château VIEUX RIVALLON


Château FONTBONNE


Domaine de GRANDMAISON


Château de VALOIS


Château ORISSE du CASSE


Château les MOINES


Château de PIOTE


Domaine de BAVOLIER


Château La GALIANE


Château LAFLEUR du ROY


Château BOUTILLON


Clos LABARDE


Château Le BOURDIEU


Château LAFARGUE


Château LUCHEY-HALDE


Château MAUVINON


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Château PIERRAIL


Château BELLEGRAVE



DOMAINE DE ROSIERS


CHATEAU PONT LES MOINES


DOMAINE VINCENT BACHELET


DOMAINE CRET DES GARANCHES


CHATEAU DU MASSON


DOMAINE DE L'AMAUVE


CHAMPAGNE LIONNEL CARREAU


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


CHARLES SCHLERET


DOMAINE COMTE PERALDI


CHATEAU FABAS


DOMAINE LES TERRES DE MALLYCE


DOMAINE GUIZARD



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales