Bordeaux Attitude

Edition du 14/07/2015
 

Château BOUSCAUT

Sommet

Château BOUSCAUT

Au Sommet. Si le vignoble de Bouscaut existe depuis le XVIIe siècle, il est acquis en 1979 par Lucien Lurton, l’une des grandes “figures” bordelaises et propriétaire d'une dizaine d’autres crus de référence (Brane, Climens...).


Aujourd'hui, c’est sa fille, Sophie Lurton, à qui il a donné la propriété en 1992, qui est aux commandes. Depuis, elle s'attache avec son mari Laurent Cogombles, lui-même ingénieur Enita, à extraire le meilleur de ce terroir très original, essentiellement composé de terres argilo-graveleuses, sur socle calcaire. En 2011, un nouveau chai à barriques de 300m2 dont les murs extérieurs sont couverts de douelles de barriques est sorti de terre tandis que l'ensemble des installations était rénové avec l'architecte Arnaud Boulain. Belle verticale sur place, 2012 à 2002, en blancs et rouges. En rouges, Pessac-Léognan GCC 2012, certes, encore fermé, dégage un nez de mûre et de fumé, aux connotations complexes de mûre et de poivre en bouche, de couleur soutenue, d'une finale à la fois puissante et ronde. Le 2011 est toujours l’une des plus jolies bouteilles de ce millésime, avec cette robe pourpre profonde, ce nez de fruits rouges (cerise, prune) et de cannelle, aux tanins arrondis, un vin long en bouche mêlant fraîcheur et maturité, qui poutsuit une jolie évolution. Le 2010 est remarquable, dense, séveux, de couleur profonde, concentré, avec des arômes de fruits cuits, très harmonieux au nez comme en bouche, un vin parfumé, alliant couleur et matière, de garde comme ce 2009, puissant et charnu, où s’entremêlent les fruits macérés et une pointe de poivre rose, opulent. Superbe 2008, ample, riche, au bouquet très développé avec des nuances épicées, un vin complet, de très jolie bouche où se mêlent la mûre et le cassis, solide mais très délicat, vraiment remarquable aujourd’hui. On poursuit avec un 2007, rond, plus facile, qui parvient à maturité. Le 2006 est très classique, très typé de son appellation et du millésime, chaleureux, fondu, avec de jolis tanins.  Le 2005, lui, déploie tout son charme après un carafage, un vin aux tanins complets, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes de framboise cuite, de musc et de prune, de grande charpente et d’une belle harmonie en finale, encore jeune.  Le 2004 se goûte très bien, rond, parfumé, tout en charme, tandis que le 2003 parvient à maturité, avec ces connotations légèrement giboyeuses. Quant au 2002, il est remarquable, typé, tout en bouche avec ces senteurs d’humus et de cassis très mûr. En Blancs, ce Pessac-Léognan 2012 est déjà très agréable, mêlant richesse aromatique et persistance, généreux, avec des notes de fleurs blanches et d’amande, d’une belle finale. Le 2011 est superbe, très parfumé (pêche, coing, narcisse), d’une bouche particulièrement séduisante, soyeuse, savoureuse. Le 2010 est gras, dense, avec des connotations dicrètes de fruits secs, assez classique du “style” Bouscaut, encore jeune, tandis que le 2009 se dévoile plus rapidement, avec une bouche florale et légèrement musquée, très agréable. Le 2008 se démarque de la série, avec un nez complexe (cire d’abeille, gâteaux secs), moins typique de Bouscaut, mais très harmonieux néanmoins. Le 2007 est plus neutre, assez léger. Le 2006 relance les papilles avec une ampleur certaine, une saveur délicate (agrumes mûrs, noisette), et une belle persistance d’arômes au palais.  Le 2005 est formidable : dense, complet, parfumé, racé, il a tout pour lui, comme le 2004, plus fin, légèrement vanillé au nez comme en bouche, particulièrement savoureux aujourd’hui. Comme le 2005, le 2003 se goûte vraiment remarquablement, il est harmonieux, gras, développe des nuances exquises, au nez comme au palais. Le 2002, plus souple, de très belle robe, possède son propre charme, un très joli vin où s’entremêlent le chèvrefeuille et la poire, le musc et le grillé, ample et délicieux.

   

Château BOUSCAUT

Sophie Lurton et Laurent Cogombles
1 477, avenue de Toulouse
33140 Cadaujac
Téléphone : 05 57 83 12 20
Télécopie : 05 56 83 12 21
Email : cb@chateau-bouscaut.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT MEDOC
e_medoc.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
LATOUR (Hors Classe)
MOUTON-ROTHSCHILD
GRAND-PUY-LACOSTE
MONTROSE
CLERC-MILON
PICHON-COMTESSE
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(LAFITE)
(MARGAUX)
BATAILLEY
LÉOVILLE-BARTON
LASCOMBES
CLAUZET
HAUT-MARBUZET



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(LYNCH-BAGES*)
MALESCOT-SAINT-EXUPERY*
(PONTET-CANET*)
BEAU SITE
(CALON-SÉGUR*)
FONBADET
LA GALIANE
HAUT-BATAILLEY
TRONQUOY-LALANDE
(GRAND-PUY DUCASSE)
ESTEAU
FONTESTEAU*
HOURTIN DUCASSE*
LE MEYNIEU*
LA PEYRE
AGASSAC
CAMBON LA PELOUSE*
DAVID*
RAUX
TEMPLE DE TOURTEYRON
BROUSTERAS
COUDOT
HENNEBELLE
LESTAGE-DARQUIER*
LOIRAC
LES MOINES*
MOULIN ROUGE
BOIS CARRÉ*
(FOURCAS-HOSTEN*)
GRAVES DE LOIRAC
CROIX
LAGNEAUX*
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BEYCHEVELLE*
(BRANE-CANTENAC*)
LAFON-ROCHET*
(TALBOT*)
DESMIRAIL*
FOURCAS-DUPRÉ
MAUCAILLOU
BRIDANE
MAYNE LALANDE*
VILLEGEORGE
HOURBANON
LAMARQUE
PLANTIER ROSE*
PATACHE D'AUX
PETIT BOCQ
SAINT-AHON
TOUR-DU-ROC
DEVISE D'ARDILLEY*
LUSSAN
VITICULTEUR FORT MEDOC*
LE BOURDIEU*
DOYAC*
PANIGON*
POMYS*
REYNATS
SOULEY-SAINTE-CROIX
CARONNE-SAINTE-GEMME
ESCOT*
SENILHAC*
GRANINS-GRAND-POUJEAUX
LES MARCEAUX*

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CHANTEMERLE*
DOMEYNE
LAMOTHE-CISSAC
TOUR SIEUJAN
TOUR MARCILLANET
SIORAC
LABADIE
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
CROIX du TRALE*
DONISSAN*
FAUGEROUX
LARRIVAUX
LE TEMPLE*
SIGOGNAC
SÉRILHAN

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements


 A l'honneur

 Les classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château BELLEVUE-FAVEREAU


Un domaine de 50 ha (2e génération), cultivé en lutte raisonnée, qui collectionne les récompenses. Savoureux Bordeaux Supérieur 2012, de robe grenat, d’une belle harmonie avec ces notes de petits fruits rouges mûrs, un vin qui associe couleur et matière, de bouche ample à dominante de fruits frais et d’humus. Beau 2010, avec des arômes de musc et de groseille cuite, gras et persistant en bouche, aux tanins amples mûrs, un vin de belle couleur, bien charpenté, que l’on peut très bien déboucher sur une cassolette de champignons aux herbes ou une pintade aux lardons et au céleri. Le 2009, un vin de couleur intense, richement bouqueté, alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, avec ces notes de fraise des bois surmûrie, un vin dense et velouté, très élégant, ample, de belle évolution. Joli Bordeaux blanc, à dominante de fleurs blanches et de noisette, très fruité, très équilibré, harmonieux.

Vignobles Galineau
Moulin de Favereau
33790 Pellegrue
Téléphone :05 56 61 32 49
Télécopie :05 56 61 32 49
Email : vignobles.galineau@wanadoo.fr

Château SAINT AHON


Propriété de Charles de Montesquieu au XVIIIe siècle, le Château Saint Ahon, est l’un des cinq derniers domaines viticoles de la commune de Blanquefort, établi sur 40 ha, dont 31 de vignes, l’ensemble situé à 25 minutes du centre de Bordeaux. En 2003, Nicolas et Françoise Chodron de Courcel choisissent de quitter Paris avec leurs enfants pour s’installer à Saint Ahon et redessiner un avenir à la propriété dans le contexte bien engagé de la crise viticole. À l’été 2011, le Château Saint Ahon ouvre définitivement ses portes à l’œnotourisme avec “La Petite Boutique de Saint Ahon”, une boutique de vins et d’épicerie fine, et “Les Jardins de Mirabel”, un parcours œno-ludique au coeur de la propriété. Ces deux activités viennent compléter et parfaire l’offre oenotouristique déjà existante. Aujourd’hui, le château compte deux nouveaux gîtes et une aire de stationnement de camping-car ! Le domaine est conduit en agriculture raisonnée depuis 2005 et se trouve encore aujourd’hui dans une phase de restructuration profonde et qualitative. En effet, les porte-greffes et cépages sont choisis en fonction des différentes typicités de sols. En 2013, la certification Haute Valeur Environnementale niveau 3 vient récompenser tous ces efforts en matière d’agriculture raisonnée. “Millésime 2013 : le vin encore en barriques, petite quantité et sélection drastique expliquent un millésime agréable, harmonieux, fin, nous raconte Nicolas de Courcel. Pour le 2014, les assemblages ont commencé, il démarre son élevage en barriques. Qualité et quantité sont réunies, bel équilibre, harmonieux. En 2015, nous proposons les 2008, 2009, 2011, 2012 et quelques 2010.” Une bonne occasion, donc, de déboucher ce Haut-Médoc Cru Bourgeois 2012, de bouche riche et harmonieuse, aux connotations fruitées et épicées, aux tanins mûrs et riches, classique et puissant, élégant, avec de la matière. Savoureux 2011, médaille d’Argent au concours de Paris, ample, tout en bouche, une réussite, aux arômes puissants de fruits noirs et de sous-bois. Remarquable 2010, médaille d’Or au concours général de Paris, beau vin de robe pourpre, bien volumineux, au nez dense avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, classique et concentré, alliant finesse et structure, de garde. Le 2009, médaille de Bronze à Mâcon, de belle robe pourpre, aux tanins mûrs mais tout aussi riches, dominé par le cassis et la framboise,charnu comme il le faut, développe beaucoup de volume.

Françoise et Nicolas De Courcel
57, rue Saint-Ahon
33290 Blanquefort
Téléphone :05 56 35 06 45
Télécopie :05 56 35 87 16
Email : info@saintahon.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateausaintahon
Site personnel : www.saintahon.com

Domaine de BAVOLIER


Une propriété familiale de 10 ha, qui existe depuis 1860. Excellent Cadillac Côtes de Bordeaux 2011, qui a bien mérité sa médaille d’Argent à Mâcon, riche en arômes, d'une belle structure avec beaucoup d'élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d'humus, bien structuré au nez comme aux papilles. Le 2010, médaille d’Argent à Bordeaux, n’a rien à lui envier, classique, un vin riche, au nez intense, de robe profonde, complexe, aux senteurs de pruneau et d’épices, avec des tanins mûrs. Le 2009, riche en couleur comme en matière, aux senteurs de groseille et de poivre, dense en bouche, généreux, de charpente souple et riche à la fois. Le 2008, Médaille d’Or au concours Bordeaux vins d’Aquitaine 2009, au nez d’épices et de sous-bois, d’une jolie concentration d’arômes (cassis, épices…), a des tanins qui commencent à se fondre.

Pierre Lambert - Earl Lambert & Fils
15, chemin de Maugey
33360 Camblanes-et-Meynac
Téléphone :05 56 20 76 72 et 06 99 52 32 83
Télécopie :05 56 20 1737
Email : domaine.bavolier@orange.fr

CHATEAU DAVID


Cette propriété familiale est dirigée par Sabine Coutreau, héritière du savoir et de la patience de cinq générations de viticulteurs. Grâces à des efforts constants et soutenus vers la qualité, le Château David fut classé « Cru Bourgeois » en 1985. Depuis 1996, l’exploitation s’est agrandie, un nouveau chai de vinification a été construit et les bâtiments les plus anciens ont été entièrement rénovés. Cela fait longtemps que j’apprécie les vins de ce domaine, et cela se confirme avec ce Médoc 2012, aux arômes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, un vin étoffé, charnu en bouche, avec des nuances de fruits cuits à noyau et de cannelle, ample et franc, typé et de couleur profonde. Joli 2011, de robe sombre, c’est un vin aux tanins veloutés, de bouche dense, au bouquet complexe. Beau 2010, de belle robe pourpre, aux tanins mûrs mais tout aussi riches, dominé par le cassis et la framboise, bien charnu comme il le faut. Le 2009, de couleur pourpre intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, allie concentration aromatique et souplesse, et poursuit son évolution. Excellent 2008, aux tanins très élégants mais bien fermes également, bien marqué par son terroir, gras et persistant, intense en arômes comme en structure, avec ces nuances de cassis, de sous-bois et de réglisse, un vin de charpente souple et très structurée, de très bonne garde.

Sabine Coutreau
40, Grande Rue
33590 Vensac
Téléphone :05 56 09 44 62
Télécopie :05 56 09 59 09
Email : chateaudavid@vinsdusiecle.com
Site : chateaudavid


> Nos dégustations de la semaine

Clos des MENUTS


La Maison Rivière cultive et valorise plus de 100 ha dans la région bordelaise. En trente ans, Jean-Pierre et Philippe Rivière ont constitué un vrai domaine, fait de propriétés distinctes, chacune ayant sa spécificité.
Dans les années 50, le Clos des Menuts, ne comptait qu'un seul hectare. Aujourd'hui, il s’étend sur 25 ha tout près des remparts de la cité médiévale, pour l'essentiel à l'ouest de la commune. Situé au cœur même de Saint-Émilion, le Clos des Menuts possède de superbes caves médiévales monolithes à température constante de 12°. Il y règne une “religiosité” propice au vieillissement de ces grands crus en fûts de chêne. En 1978, il s’agrandit d'installations rénovées à l'extérieur du village. Le Clos des Menuts, fleuron des frères Rivière, est le laboratoire expérimental de l'ensemble des propriétés. Ainsi, en 1997, il a bénéficié en précurseur de vendanges manuelles en cagettes qui seront plus tard appliquées à toutes les exploitations, comme la culture raisonnée, généralisée en 2001 à l'ensemble du Clos des Menuts.
“Toutes nos terres ne se ressemblent pas, précise-t-on ici. Depuis 2001, nous avons repensé nos méthodes de culture en fonction de ses différences, dues principalement à leurs particularités géologiques. C’est ainsi que nos traitements phytosanitaires sont particulièrement contrôlés et compatibles avec les bonnes pratiques de la culture raisonnée. Ainsi, la plupart de nos parcelles sont enherbées, ce qui a pour principal avantage de réduire significativement les doses d’herbicide, d’une part, alors que l’herbe retient les produits de traitements, d’autre part. Tous les traitements utilisés sont estampillés “respectueux de l’environnement” et afin d’assurer une totale traçabilité sur la conduite des vignobles, chaque intervention est soigneusement consignée. C’est en tenant compte de la nature même de chaque terre, que ce travail prendra pleinement son sens. Ainsi, un sol de graves comme celui de notre Château Moulin de Lavaud, est peu propice à l’enherbement et devra donc faire l’objet de vendanges vertes en juillet et en Août, visant à éliminer les raisins en surnombre. Nécessairement plus “sévères”, elles sont garantes d’un strict contrôle des rendements.
Ce sont parfois des travaux d’envergure comme la reconstitution des parcelles, le drainage comme cela fut entrepris pour le Château Haut-Piquat ou le remplacement complet des vignes qui permettront aux terroirs d’exprimer tout leur potentiel. Les bonnes pratiques doivent également se retrouver pendant toute la conduite du vignoble et lors, de ce moment si particulier, que constitue les vendanges. Pour le Clos des Menuts, c’est un effeuillage manuel, 45 jours avant la récolte qui viendra soutenir la maturité de nos raisins. La Taille Guyot double, les vendanges manuelles transportées en cagettes jusqu’au cuvier où s’opère un second tri des meilleures grappes…”
Très beau Saint-Émilion GC Clos les Menuts l’Excellence 2010 (belle étiquette orange vif), issu des plus anciennes parcelles, avec ces arômes caractéristiques d’épices et de griotte, un vin superbe, bien charnu, typé, de couleur grenat, savoureux en bouche, concentré, gras et persistant, avec un beau volume en finale, vraiment savoureux. 
Le Saint-Émilion GC 2011, de couleur cerise intense aux reflets pourpres, dégage un nez distingué et persistant de fruits noirs et d'épices, et des tanins bien enveloppés. Succulent 2010, avec des notes de prune surmûrie, dense et bien corsé, ferme en bouche, aux tanins veloutés mais bien présents. Le 2009, parfumé, persistant, associe finesse et richesse aromatique, au nez de pruneau, de cannelle et d’humus, de bouche veloutée, d’excellente évolution. Remarquable 2008, structuré, au nez persistant où dominent des notes de cassis, de griotte et d’épices, un joli vin long en bouche, très classique, d’excellente évolution. Le 2007, très parfumé, typé, fort bien élevé, marie couleur et matière, un vin au nez expressif à dominante de pruneau et d’humus, aux tanins moelleux, charmeur. Le 2006 commence à se goûter très bien, de couleur intense et sombre, avec des arômes puissants et subtils où s’entremêlent les épices, les fruits rouges et les baies sauvages, un vin de bouche complexe, ronde, charnue et bien structurée.
Goûtez aussi le graves Château de Callac rouge 2010, de couleur rubis, très bien élevé, très équilibré, tannique, au nez où dominent les fruits mûrs et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, régulièrement réussi comme le Lalande-de-Pomerol Château Moulin de Lavaud, bien classique, corsé, avec des tanins riches et veloutés à la fois, tout en charpente, le Bordeaux Supérieur Rouge la Grande Dame du Château de Lavagnac rouge 2011, corsé et riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau, tout en bouche, finement épicé, et le Montagne-Saint-Émilion Château de Beaulieu, charpenté, aux notes de fruits mûrs et de sous-bois, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un vin charnu, ample en bouche, ou le Lussac-Saint-Émilion Château Haut-Piquat (voir Lussac). Les prix sont très sages. 

Famille Rivière
Rue de L'Abbé-Bergey
33330 Saint-Émilion
Tél. : 05 57 55 59 59
Fax : 05 57 55 59 51
Email : mriviere@riviere-stemilion.com
www.maisonriviere.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins



Château VIEUX BUSQUET


Vignoble familial depuis plus de 5 générations. En 1850, il comptait 6 ha, et s’étend aujourd’hui sur 29 ha, dont 23 en appellation Lussac et 6 en Bordeaux. Tradition et modernité s’harmonisent pour préserver l’expression du terroir et les qualités du millésime.
Tout en nuances et en rondeur, le Lussac-Saint-Émilion 2011 est, tout en bouquet, savoureux, très parfumé, frais et onctueux à la fois, très bien équilibré, de bouche pleine. Excellent 2010, avec des nuances de prune et de fraise, alliant matières tanniques et finesse, de très bonne garde.
Le Lussac-Saint-Émilion cuvée Carine 2010, au nez de cassis et de poivre, ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, tout en finesse mais corsé, intense, de bouche harmonieuse, est un vin d’excellente évolution et long en bouche. Goûtez encore le Bordeaux rouge Les Graves de Julien 2011, marqué par son Merlot prédominant, où dominent les fruits rouges et la violette, épicé, un vin qui emplit bien la bouche (5 à 9 € environ).

Vignobles Pinaud
Michel de Vert
33570 Lussac
Tél. : 05 57 74 51 92 et 06 07 09 59 80
Fax : 05 57 74 51 92
Email : pinaud.vignobles@orange.fr
www.chateau-vieux-busquet.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château de PARENCHÈRE


Le vignoble jouxte les départements de la Dordogne et du Lot-et-Garonne, et présente de ce fait un terroir très particulier dans le Bordelais, composé d’argilo-calcaire avec une très forte teneur en argile, ce qui explique en partie la puissance des vins qui y sont produits. La superficie totale de la propriété est de 153 ha. Le vignoble quant à lui est concentré sur 63 ha, plantés sur les parcelles les mieux exposées du domaine.
Au sommet de son appellation avec ce Bordeaux Supérieur cuvée Raphaël 2011, riche et généreux, ferme, à dominante de pruneau et de cannelle, qui marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante, d'excellente évolution. Le 2010, superbe, tout en bouche, avec des notes caractéristiques de fruits noirs et d’épices, très bien élevé, de garde. Le Bordeaux Supérieur 2011, bien classique du millésime, dégage des notes complexes de mûre et d'humus, aux tanins ronds, de bouche charnue comme il le faut, que vous apprécierez, notamment, sur un bœuf sauce béarnaise ou une côte de veau grillée.
Excellent Bordeaux Clairet 2013, légèrement épicé, de robe légère, avec ce nez de fleurs fraîches, associant nervosité, suavité et une belle finale au palais. Joli Bordeaux blanc sec 2013, de robe jaune clair, complexe avec ces notes de petits fruits secs et de tilleul, très abordable.

Directeur : Richard Curty

> Les précédentes éditions

Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Château PLINCE


Château Le CAILLOU


Château HAUT-LAGRANGE


Clos JEAN


Château LAROQUE


Château BRAN de COMPOSTELLE


Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Château VALENTIN


Château BELLES-GRAVES


Château La CROIX DAVIDS


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Château PASCAUD


Château AUX-GRAVES-DE-LA-LAURENCE


Château les MOINES


Vignobles GASSIES-GAUTEY


Château ORISSE du CASSE


Badie, L'Intendant...


Château FONROQUE


Château CADET-BON


Château Le Destrier


Château HAUT FERRAND


Château CANON-CHAIGNEAU


Château LARRAT


Château TOUR GRAND FAURIE


Château CERTAN de MAY de CERTAN



CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


MAISON MOLLEX


DOMAINE COMTE PERALDI


DOMAINE PICHARD


CHATEAU HOURBANON


CHATEAU DE BEAUREGARD


CHATEAU MONT-REDON


CHATEAU DE GUEYZE


CHARLES SCHLERET


DOMAINE DE LA VALERIANE


CLOS SAINT-PIERRE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales