Bordeaux Attitude

Edition du 23/06/2015
 

MONTROSE AU SOMMET

Excellence

Château MONTROSE

Au sommet.


Montrose appartient désormais à la famille Bouygues, qui s'attache à poursuivre une politique qualitative exemplaire. “Nous recherchons, nous confie Hervé Berland, Gérant de la propriété, à mettre en avant notre terroir et le caractère de notre vin : richesse et complexité, élégance et finesse. Une attention particulière est apportée à chaque détail. Les sols sont labourés traditionnellement pour être aérés et permettre ainsi aux eaux de pluie de pénétrer dans notre terroir de grosses graves, puis gonfler les argiles qui se trouvent en profondeur et hydrater la vigne tout au long de l’été. Le retournement des sols permet aussi à la vie microbiologique de se développer et d’apporter éléments nutritifs et oligo-éléments. Nous travaillons à la parcelle, les raisins sont goûtés cépage par cépage, pour atteindre le degré de maturation souhaité à chaque récolte et ainsi organiser le travail des vendangeurs pour la cueillette. Ce travail permet d’apporter au chai des raisins de maturité optimale et d’agir ainsi, en aval sur la qualité du vin. Au chai, nous procédons à des vinifications adaptées et chaque cuve est travaillée de façon séparée pour obtenir les meilleures bases d’assemblage possible. Nous travaillons beaucoup sur la délicatesse des tanins, tout en recherchant puissance et longueur, équilibre et finesse, afin de révéler au mieux l’exceptionnalité de notre terroir.” Dégusté sur place, ce Saint-Estèphe 2013, encore fermé, bien sûr, est très prometteur, aux tanins serrés mais soyeux, un vin classique, dense, puissant, grâce à des conditions sélectives extrêmes et... son terroir, qui fait la différence dans ces millésimes difficiles. Le 2012, encore fermé également, riche en couleur, au nez de cassis et de poivre, ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, tout en finesse mais corsé, intense, de bouche harmonieuse, est un vin d’excellente évolution et long en bouche.  Le 2011, d’une grande typicité, puissant, savoureux et très parfumé (fruits rouges surmûris, cannelle, cuir), est riche en couleur, aux tanins amples et fins, gras, corsé, tout en bouche, de belle garde. Le 2010 est l’un des plus jolis vins de la région, où couleur, concentration d’arômes, structure et finesse sont associées dans ce superbe millésime encore fermé, de robe profonde, aux tanins très fermes et savoureux à la fois, un vin racé où s’entremêlent les nuances de violette, de groseille, de cacao, de garde. Superbe 2009, en effet, où la distinction se conjugue avec la matière, la fraîcheur à la structure, au nez complexe à dominante de fruits noirs et d’humus, aux tanins puissants et moelleux à la fois, de garde. Le 2008 est un millésime droit, ample, puissant, précis, d’un parfait équilibre entre onctuosité et fruité, un vin riche et complexe, d’une belle trame qui confère au vin du soyeux en finale. Le second vin, La Dame de Montrose, au bouquet intense, dégage des notes de sous-bois et de fraise des bois mûre. Château TRONQUOY-LALANDE L’autre vignoble de la famille Bouygues. Le terroir est composé de graves, un peu plus grasses qu’à Montrose. Les vignes entourent le château. Il y a 30 ha de vignes dont 25 ha en production. “Nous avons fait d’importants travaux de rénovation, précise Yves Delsol, Directeur Technique, dont ce très beau chai qui a accueilli notre première récolte de Blanc de 2011 : un hectare planté (60% de Sémillon et 40% de Sauvignon gris) sur un terroir très graveleux avec une proportion d’argile importante.” Ce Saint-Estèphe 2011, d’un rouge profond, est un vin volumineux, élégant et complexe, très charnu, au nez persistant où dominent des notes de myrtille et d’épices, un grand vin très équilibré, de bouche dense où l’on retrouve les fruits cuits (cassis, groseille, mûre) et l’humus, avec cette finale subtilement poivrée qui fait tout son charme.  Grand Saint-Estèphe 2010, très typé, aux tanins mûrs et fermes à la fois, au nez où se mêlent la truffe et l’humus, de bouche parfumée (fraise des bois, cuir), riche et fondue à la fois, charnu comme il se doit, d’une finale persistante aux nuances de fumé, de mûre et d’épices.

   

MONTROSE AU SOMMET

Famille Bouygues - Gérant : Hervé Berland

33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 12
Télécopie : 05 56 59 71 86
Email : chateau@chateau-montrose.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT SAUTERNES ET LIQUOREUX
e_sauternes.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
YQUEM (Hors Classe)
RABAUD-PROMIS
RAYMOND-LAFON
(GUIRAUD)
LOUPIAC GAUDIET (Loupiac)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FILHOT
CAILLOU
LA TOUR BLANCHE
BASTOR-LAMONTAGNE
HAUT-BERGERON



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
Clos JEAN (Loupiac)*
CLOSIOT (B)
DOISY-VEDRINES*
(COUTET (B))
CROS (Loupiac)
(PIADA)
SIGALAS-RABAUD
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
ARCHE PUGNEAU
BEL AIR (Sainte-Croix-du-Mont)*
(CLIMENS (B)*)
LAMOTHE-DESPUJOLS
LAFON
VALGUY
(MALLE*)
ROUSSEAU



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(LA GARENNE)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(ARROUCATS (Sainte-Croix-du-Mont))

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château VOSELLE


“Achetée en novembre 1965 par mon père, précise la propriétaire, cette petite exploitation portait le nom de Domaine de Petit Vauzelle, très connu au début du siècle car étant un Premier Cru de Néac médaillé aux expositions de Paris, Liège et Bordeaux. Puis, lors du nouveau dépôt de marque, il est devenu Château Voselle. Au fil des ans, de petites parcelles de vignes et de terres sont achetées pour atteindre, en 1990, la superficie de 6 ha. Notre vignoble a toujours été en culture traditionnelle : le travail du sol est effectué mécaniquement par une succession de chaussages et de déchaussages, car chez nous le désherbant est banni. Les vendanges sont manuelles et la récolte est effectuée à sa maturité optimale avec tri sélectif à la parcelle par nos vendangeurs. Depuis 2004, nous avons équipé notre chai pour collecter les effluents vinicoles que nous faisons par la suite retraiter dans une station d’épuration spécifique. Puis, au vignoble, nous effectuons une lutte phytosanitaire la plus raisonnée possible afin de privilégier le développement de la faune auxiliaire tout en diminuant les intrants phytosanitaires.” Le tout explique ce Lalande-de-Pomerol 2011, de couleur profonde aux reflets violacés, avec des arômes aux nuances particulières de petits fruits mûrs (cassis, cerise noire…), et de cuir, ample et complexe. Excellent 2010, bien caractéristique de ce millésime puissant, de bonne bouche, au nez complexe où dominent les épices et les petits fruits mûrs (cassis, groseille), riche et souple à la fois, chaleureux, parfait sur une cuisine raffinée. Beau 2009, dense, aux tanins présents et fondus à la fois, parfumé (mûre, humus), ample, généreux et persistant, aux tanins très bien équilibrés, un vin mêlant rondeur et charpente. 

Isabelle Golin-Simon
15, avenue de Chevrol
33500 Néac
Téléphone :05 57 51 61 77
Télécopie :05 57 51 56 55
Email : chateau.voselle@orange.fr

Château BERTHENON


Les routes du Château Berthenon et de la famille Planteur-Ponz se sont croisées pour la première fois en 1953. C'est à cette époque que Paul Planteur (le grand-père) a racheté ce domaine viticole qui était quasiment à l'abandon. Il a transmis rapidement la propriété à ses enfants et ce sont eux (Léa et Henri) qui ont remis le Château en état et l'ont fait prospérer. Le relais a été transmis à la troisième génération (Thérèse et Thierry) depuis 1999. Le domaine s'étend désormais sur 32 ha, composé de 80% de Merlot et de 20% de Cabernet-Sauvignon. “Dans le millésime 2013, nous explique Thérèse Ponz-Szymanski, la qualité n'étant pas suffisante pour supporter l'élevage en barriques, il n'y aura pas de cuvées Henry ou Chloé. En 2014, qualité et quantité sont présentes dans toutes les couleurs, une année parfaite. Ventes en 2015 : les moelleux 2012, les blancs secs et les rosés 2014, les crémants blancs et rosés 2014, les Crémants rosés et blancs 2012 et, à partir de mars, les Bordeaux rouges 2012.” Une bonne occasion de savourer ce Blaye Côtes de Bordeaux cuvée Chloé 2012, éraflage total de la vendange, fermentation malolactique en fûts, élevage sur lies fines en barriques neuves 18 mois, vraiment très réussi, de belle robe grenat, de très bonne base tannique, riche et plein, au nez dominé par le cassis mûr et le fumé. Le Blaye Côtes de Bordeaux cuvée Spéciale du Père Henri 2012, de couleur grenat, développe des nuances de fruits rouges bien mûrs et une touche d’épices, charnu. Joli Blaye Bordeaux blanc Sauvignon, à la fois nerveux et rond, finement bouqueté. De bouche suave, le Bordeaux moelleux (pur Sauvignon gris), est marqué par la pêche très mûre, un joli vin ample et typé, de bouche franche comme ce Crémant de Bordeaux blanc, même cépage, frais et fin, aux bulles légères, de bouche vive où l’on retrouve l’amande fraîche et la pomme.

Thérèse Ponz Szymanski
3, Le Barrail
33390 Saint-Paul-de-Blaye
Téléphone :05 57 42 52 24
Télécopie :05 57 42 52 24
Email : info@chateauberthenon.com
Site personnel : www.chateauberthenon.com

Château BRAN de COMPOSTELLE


Toujours au sommet de son appellation avec ce Bordeaux Supérieur 2012, corsé, qui sent bon la fraise des bois mûre et la prune, un vin d’un beau rouge profond, avec des tanins souples et bien fermes à la fois. Le 2011, de robe soutenue, au nez subtil et intense à la fois, avec des notes de cerise mûre, est de bouche fondue et puissante à la fois. Le 2010, au nez de petits fruits rouges caractéristiques, d’un bel équilbre, ample et riche, est un vin bien charnu. Superbe Bordeaux Supérieur cuvée Louisa 2012, élevé en fûts de chêne 12 mois, dont 1/3 de barriques neuves, vinification traditionnelle avec cuvaison longue (vignes de 25 ans en moyenne, 65% Merlot et 35% Cabernet-Sauvignon, sur sol argilo-calcaire), charpenté, au nez de fruits rouges surmûris (cerise, cassis), de bouche puissante et corsée, légèrement épicée en finale, de robe grenat intense, tout en nuances, idéal sur un salmis de palombes. Voir aussi le Château Pont Les Moines.

Eric Barrat - Vignobles Gagné et Barrat
La Maçonne
33760 Frontenac
Téléphone :05 56 23 98 50
Télécopie :05 56 23 98 50
Email : brancompostelle@aol.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaupontlesmoines

CHATEAU DAVID


Cette propriété familiale est dirigée par Sabine Coutreau, héritière du savoir et de la patience de cinq générations de viticulteurs. Grâces à des efforts constants et soutenus vers la qualité, le Château David fut classé « Cru Bourgeois » en 1985. Depuis 1996, l’exploitation s’est agrandie, un nouveau chai de vinification a été construit et les bâtiments les plus anciens ont été entièrement rénovés. Cela fait longtemps que j’apprécie les vins de ce domaine, et cela se confirme avec ce Médoc 2012, aux arômes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, un vin étoffé, charnu en bouche, avec des nuances de fruits cuits à noyau et de cannelle, ample et franc, typé et de couleur profonde. Joli 2011, de robe sombre, c’est un vin aux tanins veloutés, de bouche dense, au bouquet complexe. Beau 2010, de belle robe pourpre, aux tanins mûrs mais tout aussi riches, dominé par le cassis et la framboise, bien charnu comme il le faut. Le 2009, de couleur pourpre intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, allie concentration aromatique et souplesse, et poursuit son évolution. Excellent 2008, aux tanins très élégants mais bien fermes également, bien marqué par son terroir, gras et persistant, intense en arômes comme en structure, avec ces nuances de cassis, de sous-bois et de réglisse, un vin de charpente souple et très structurée, de très bonne garde.

Sabine Coutreau
40, Grande Rue
33590 Vensac
Téléphone :05 56 09 44 62
Télécopie :05 56 09 59 09
Email : chateaudavid@vinsdusiecle.com
Site : chateaudavid


> Nos dégustations de la semaine

Château HAUT-CALENS


Thierry Yung dirige cette propriété viticole qui se compose des appellations : Graves, Bordeaux Supérieur et Bordeaux avec principalement des cépages rouges sélectionnés de Merlot et de Cabernet-Sauvignon.
Belle réussite avec son Graves Château Haut-Calens rouge cuvée Spéciale 2011, élevé en fûts de chêne, alliant charpente et velouté en bouche, très parfumé, très réussi, un vin qui poursuit son évolution et développe des arômes séduisants de fraise et de sous-bois. “Chez moi, me précise Thierry Yung, le 2011 est supérieur au 2010, sans être équivalent au 2009, mais il s’en approche. Il se tient bien, c’est un beau millésime, avec de la couleur et de la structure.”
Le 2010, généreux, avec des nuances bien caractéristiques de fruits rouges mûrs (cerise, fraise des bois), légèrement épicé en bouche, est de charpente solide et fine à la fois, de très bonne garde. Savoureux Graves Château Haut-Calens rouge 2011, coloré et parfumé, d'une grande subtilité, aux notes de cassis et de violette, un vin corsé et charpenté, aux tanins fermes mais veloutés, tout en bouche comme le 2010, très parfumé (cerise confite, réglisse), riche, corsé et concentré, aux tanins fermes et ronds à la fois, est persistant en bouche (6,20 € environ). Le 2009, riche en couleur comme en arômes, aux notes de fruits cuits (groseille, fraise des bois), bien fondu mais puissant, très équilibré, est de fort belle évolution. Goûtez encore le Bordeaux Château Croix de Calens rosé 2013, frais et franc, à prévoir sur des sardines, et le Bordeaux Supérieur Château Croix de Calens 2010, de robe grenat, charpenté, de bouche persistante, au nez de fruits mûrs, avec des tanins souples et très équilibrés, d’une jolie finale.

Thierry Yung

Château DAVID


Depuis janvier 1996, Sabine Coutreau représente la cinquième génération de viticulteurs sur la propriété, un domaine sur sol de sables graveleux. Le vignoble de 13 ha est composé de 50% Cabernet-Sauvignon, 40% Merlot, 5% Cabernet franc et 5% Petit Verdot. Vinification selon les méthodes traditionnelles médocaines, et vieillissement de 12 à 18 mois en fûts de chêne.
Cela fait longtemps que j’apprécie les vins de ce domaine, et cela se confirme avec ce Médoc 2012, aux arômes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, un vin étoffé, charnu en bouche, avec des nuances de fruits cuits à noyau et de cannelle, ample et franc, typé et de couleur profonde. Joli 2011, de robe sombre, c’est un vin aux tanins veloutés, de bouche dense, au bouquet complexe. Beau 2010, de belle robe pourpre, aux tanins mûrs mais tout aussi riches, dominé par le cassis et la framboise, bien charnu comme il le faut. Le 2009, de couleur pourpre intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, allie concentration aromatique et souplesse, et poursuit son évolution (10 € environ). Excellent 2008, aux tanins très élégants mais bien fermes également, bien marqué par son terroir, gras et persistant, intense en arômes comme en structure, avec ces nuances de cassis et de sous-bois et de réglisse, un vin de charpente souple et très structurée, de très bonne garde (9 €). Excellent rapport qualité-prix. 

Sabine Coutreau

Château du HAUT MARAY


Une propriété acquise en 1996 par la famille Lucas, devenue propriété viticole par la volonté de leurs fils, Jérome et Julien qui façonnent le vignoble et créent le Château du Haut-Maray en 2000. Des vignes de 7 à 20 ans sur sol de graves argilo-calcaire : 60% de Merlot et 40% de Cabernet-Sauvignon, vendanges manuelles avec sélection sévère, égrappage mécanique et trie manuelle.
Voilà un savoureux graves rouge 2010, vinification en cuves et élevage pour la totalité du vin en barriques durant 22 mois, bien caractéristique de ce millésime puissant, de bonne bouche, au nez complexe où dominent les épices et les petits fruits mûrs (cassis, groseille), riche et souple à la fois, chaleureux. Dans la lignée, le 2009 est très parfumé, au nez où dominent les fruits macérés (groseille, mûre), de bouche puissante, charnu, avec une finale finement épicée (14 € environ).

Jérome et Julien Lucas
1, lieu-dit Cadillac
33210 Mazères
Tél. : 05 56 76 83 33 et 06 19 28 05 41
Email : chateauduhautmaray@cegetel.net

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Château Les GRAVES de LOIRAC


Château de PIOTE


Château LAGRANGE Les TOURS


Château VIEUX RIVALLON


Château BOURSEAU


Château DARIUS


Château LAROQUE


Château FOURCAS-DUPRÉ


Château CADET-BON


Clos BELLEVUE


Château BOIS CARRÉ


Château BROWN


Château ORISSE du CASSE


Château BELLEGRAVE


Château les MOINES


Château LESTAGE-DARQUIER


Château PIGANEAU


Château HAUT-LAGRANGE


Château BRAN de COMPOSTELLE


Château LUCHEY-HALDE


Château PASCAUD


Château de la GRENIERE


Château CANON-CHAIGNEAU


Château BÉCHEREAU


Château HAUT-MACÔ


Château Les GRAVES



DOMAINE DE BELLEVUE


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


EARL GUY MALBETE


CHATEAU HOURBANON


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


CHATEAU DES PEYREGRANDES


CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


DOMAINE GOURON


DOMAINE COMTE PERALDI


DOMAINE DE LAUBERTRIE


HENRY NATTER



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales